"Acheter wallon", le programme Magnette pour booster la demande intérieure

24/11/16 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Belga

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi une batterie de mesures destinées à rapatrier dans l'économie wallonne "la plus grande part possible" des 5 milliards d'euros de PIB (produit intérieur brut) qui lui échapperaient chaque année.

"Acheter wallon", le programme Magnette pour booster la demande intérieure

© Belga

Ce programme "acheter wallon" s'adresse autant aux ménages qu'aux entreprises et aux pouvoirs publics. Il passe par le renforcement de la labellisation des produits wallons, leur promotion, le recours à des dispositions anti-dumping social dans les marchés publics, le développement du bio, des circuits courts, de l'autonomie alimentaire, etc.

L'un de ses enjeux sera aussi de mieux informer les entreprises établies en Wallonie sur les biens et services produits par leurs consoeurs, afin qu'elles s'achètent davantage entre elles.

Des événements marquants viendront aussi soutenir les créateurs wallons, comme l'organisation d'un festival de la gastronomie wallonne (baptisé "Mindjî", "manger" en wallon) ou d'un concours du meilleur ouvrier-artisan de Wallonie dans les métiers de bouche.

Une étude de l'Institut wallon de statistiques (IWEPS) avait démontré l'an dernier que la Wallonie, de part la forte ouverture de son économie, ne profitait pas assez de la richesse qu'elle produit. Cinq milliards d'euros (6% du PIB régional) lui échapperaient ainsi chaque année.

Partisan d'une forme de patriotisme économique, Paul Magnette a donc demandé à ses ministres d'identifier les mesures qui permettraient de relocaliser l'impact de la production wallonne.

"Le Plan Marshall reste notre navire amiral. Mais à côté de la réindustrialisation et des exportations, il faut aussi développer la demande intérieure, porteuse de croissance économique et d'emplois. Il ne s'agit pas d'être protectionniste ni autarcique, mais de faire aussi bien que d'autres élèves européens", a commenté M. Magnette, insistant aussi sur le caractère environnemental de cette politique.

Nos partenaires