Accord sur la dette américaine: les Bourses européennes optimistes

01/08/11 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

Source: Trends-Tendances

Après les marchés financiers asiatiques, l'optimisme a gagné lundi matin les bourses européennes qui ont ouvert en nette hausse, largement soulagées après l'accord obtenu dans la nuit permettant d'éviter un défaut de paiement, même si une certaine prudence restait de mise.

Accord sur la dette américaine: les Bourses européennes optimistes

© Belga

Les trois principales places européennes Londres, Paris et Francfort ont ainsi enregistré dès l'ouverture des hausses respectives de 1,04%, 1,28% et 1,34%, après une semaine relativement morose.

Le soulagement dominait, même si les perspectives de la première économie mondiale, lestée d'un endettement abyssal, à la croissance faible, continuaient à préoccuper les acteurs économiques et financiers.

"Les détails de l'accord restent flous et le vote de la totalité des républicains et démocrates n'est pas totalement acquis", ont tempéré les économistes du courtier Aurel BGC.

Un peu plus tôt, les places asiatiques avaient salué l'accord, la Bourse de Tokyo clôturant en nette hausse de 1,34%, Séoul de 1,83%, Sydney de 1,62% et Hong Kong de 0,99%. Shanghai est restée pour sa part quasiment stable.

Les cours du pétrole ont aussi progressé: dans les échanges mationaux en Asie, le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre gagnait 1,53 dollar à 97,23 dollars.

Le président américain Barack Obama et les élus démocrates et républicains du Congrès sont parvenus dimanche soir à s'entendre pour relever le plafond de la dette d'un montant d'au moins 2.100 milliards de dollars, une mesure permettant au Trésor de tenir jusqu'en 2013, après les élections de novembre 2012.

Des mesures de réduction budgétaire en deux étapes sont aussi prévues, avec une première tranche couvrant environ 1.000 milliards de dollars sur 10 ans.

Bourse de Bruxellee: soulagement des marchés

Après avoir abandonné 5,66 pc en juillet, l'indice BEL 20 entamait le mois d'août sur une note positive après l'approche d'une solution à la dette américaine. Vers 11 heures, notre indice vedette regagnait 1 pc à 2.451 points avec 18 de ses éléments dans le vert. simultanément la suppression de 5000 emplois dans le monde. Seules négatives, Belgacom (24,29) et Omega Pharma (34,14) reculaient de 0,1 et 0,7 pc. Les hausses étaient quant à elles emmenées par Ageas (1,47) qui rebondissait de 2,6 pc, devant AB InBev (41,04) qui s'appréciait de 2,1 pc ; Dexia (1,88) et KBC (25,03) remontant de 1,6 et 1,4 pc. Mobistar (48,76) remontait de 0,3 pc tandis que Telenet (28,45) résistait sans plus.

Colruyt (34,03) et Delhaize (50,89) valaient 0,4 et 1,5 pc de plus que vendredi ; Solvay (105,55) et UCB (32,18) regagnant 0,6 et 0,3 pc de même que Umicore (36,19) et Nyrstar (9,40) qui remontaient de 1,6 et 1,5 pc.

Deceuninck (1,47) regagnait 2,8 pc à l'inverse de Spector (0,58) qui chutait de 3,3 pc ; ThromboGenics (17,71) bondissant de 5,4 pc, le tout sans grande animation. D'Ieteren (47,61) s'appréciait de 0,4 pc tandis que la CMB (18,23) et Exmar (5,34) s'appréciaient de 3,6 et 1,7 pc. Softimat (5,62) et Melexis (11,20) progressaient de 4 et 3,6 pc ; Roularta (21,37) regagnant 1,1 pc mais, le tout dans des marchés fort calmes.

Agfa-Gevaert (2,83) était de même positive de 2,9 pc alors que Barco (53,20) bondissait de 6,5 pc pour quelque 13.000 exemplaires négociés.

L'euro s'inscrivait à 1,4411 USD dans la matinée de lundi, contre 1,4354 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or cédait 13,70 dollars à 1.615,95 dollars et le lingot se négociait autour de 36.050 euros, en recul de 450 euros.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires