+ 39 % d'investissements en Wallonie : de quoi faire pâlir la Flandre...

01/06/10 à 12:52 - Mise à jour à 12:52

Source: Trends-Tendances

A quelques jours des élections, les résultats du Baromètre de l'attractivité en Belgique d'Ernst & Young risquent de faire plaisir à pas mal de politiques au sud du pays. Voire faire douter certains séparatistes...

+ 39 % d'investissements en Wallonie : de quoi faire pâlir la Flandre...

© Montage Thinkstock

Le magazine Trends-Tendances, dans son édition du 3 juin 2010, consacre son dossier de couverture aux coûts salariaux élevés en Belgique, à notre faible compétitivité... ainsi qu'aux solutions pour s'en sortir.

Alors que les investissements étrangers ont connu une année désastreuse en Flandre et à Bruxelles, le sud du pays a connu une augmentation record (+ 39 %) du nombre d'investissements. La province de Liège, misant sur la logistique, a accueilli 21 investisseurs, contre une douzaine les années précédentes.

En plus de miser sur certains atouts régionaux, comme la disponibilité de terrains et la facilité d'accès, la Wallonie doit certainement cette belle envolée à une politique d'aides à l'investissement, par le biais du plan Marshall, qui, au final, adoucit la pilule du coût salarial pour l'investisseur... tout en n'étant pas indolore pour le contribuable.

La semaine dernière, une étude comparable réalisée par IBM avait déjà indiqué que la Wallonie avait attiré presque autant de projets que la Flandre en 2009, alors que par le passé, la Flandre attirait généralement quasi le double d'investisseurs.

Olivier Fabes

En savoir plus sur:

Nos partenaires