3.729 milliards de dollars : budget en baisse pour Obama

14/02/11 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Trends-Tendances

Le budget préparé par l'administration Obama pour le prochain exercice serait 2 % inférieur à celui de l'exercice actuel. Le président mise en effet sur la croissance retrouvée pour doper les recettes fiscales.

3.729 milliards de dollars : budget en baisse pour Obama

© Bloomberg

La Maison-Blanche a annoncé lundi que le président américain proposerait, pour l'exercice 2012, un budget en légère baisse, à 3.729 milliards de dollars, pour réduire le déficit en s'aidant d'une hausse attendue des recettes fiscales.

Ces dépenses pour l'exercice qui courra d'octobre 2011 à septembre 2012 sont de 2 % inférieures à celles de l'exercice actuel, qui devraient être de 3.819 milliards de dollars selon les dernières prévisions, ont indiqué des responsables de l'administration Obama.

Le déficit serait ramené à 1.101 milliards de dollars, soit 7 % du produit intérieur brut américain, contre un record de 1.645 milliards (10,9 % du PIB) prévu désormais sur l'exercice 2011, ont précisé ces responsables sous le couvert de l'anonymat. Avec le retour de la croissance, l'exécutif table en effet sur une augmentation de 21 % des recettes fiscales en 2012, à 2.627 milliards de dollars.

Le budget prévoit notamment d'abandonner les réductions d'impôts pour les ménages les plus fortunés, décidées par son prédécesseur George W. Bush et reconduites récemment en geste de conciliation avec l'opposition républicaine victorieuse aux élections législatives.

L'administration veut également couper dans les dépenses, à hauteur de 1.100 milliards d'économies en 10 ans, a indiqué Jacob Lew, directeur du Budget de la Maison-Blanche.

Le gouvernement américain revoit à la baisse sa prévision de croissance pour 2011

La Maison-Blanche a indiqué lundi avoir revu à la baisse sa prévision de croissance du PIB américain pour 2011, tout en maintenant son pronostic d'accélération de l'activité pour 2012.

Selon le nouveau projet de loi de finances, le PIB américain devrait croître de 2,7 % en 2011 et de 3,6 % en 2012. La prévision précédente de l'Etat donnait un PIB en hausse de 3,2 % en 2011 et de 3,6 % en 2012.

Le gouvernement est plus prudent que la Réserve fédérale, la banque centrale américaine, et que le Fonds monétaire international pour 2011. Ben Bernanke, président de la Fed, a ainsi indiqué que la croissance devrait être comprise entre 3 % et 4 % en 2011. Le FMI table, lui, sur 3 % cette année-là et 2,7 % en 2012.

Selon le gouvernement US, le taux de chômage, en baisse, devrait rester malgré tout très élevé, à 9,3 % en moyenne en 2011, pour ensuite diminuer à 8,6 % en 2012.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires