24% des directeurs financiers belges comptent recruter un intérim manager

02/10/14 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Belga

Vingt-quatre pour cent des directeurs financiers belges pensent recruter un intérim manager au cours de l'année à venir dans le cadre de la réorganisation de leurs systèmes d'information, ressort-il jeudi d'une enquête du cabinet Robert Half. La pratique s'étend désormais à d'autres domaines que la finance et la comptabilité.

24% des directeurs financiers belges comptent recruter un intérim manager

© istock

Les intérim managers, soit des professionnels disposant d'une expertise avérée dans un domaine spécifique, prêtent leurs services aux entreprises durant une période limitée pour réaliser un ensemble de tâches bien défini, explique Robert Half.

Les projets pour lesquels les 200 CFO interrogés par le cabinet en juin dernier comptent recruter des intérims managers concernent la gestion du changement (24%), le reporting financier (23%), l'audit (20%), les opérations (20%) ou encore la gestion de projets (17%).

Ces dernières années, les intérim managers sont de plus en plus sollicités dans un large éventail de disciplines, selon Robert Half. Outre les départements financiers, ils sont désormais sollicités dans le domaine de la technologie, de la direction générale, du droit, des ressources humaines, de la logistique et des achats, ou encore de la vente et du marketing.

Après avoir diminué en 2013, le nombre d'intérim managers a enregistré une hausse de 5,6% lors du premier semestre 2014, selon les chiffres de la fédération des prestataires de services en ressources humaines, cités dans le communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires