226 milliards de dollars : le coût des séismes en 2011

17/01/12 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Trends-Tendances

Les séismes ont coûté 226 milliards de dollars l'an dernier, sur une facture totale "catastrophes" évaluée par Swiss Re à 350 milliards fin 2011. La première place revient, sans conteste, au séisme japonais

226 milliards de dollars : le coût des séismes en 2011

© Reuters

L'année dernière, les seuls tremblements de terre ont coûté 226 milliards de dollars (environ 176,65 milliards d'euros) à la société. Les pertes économiques les plus élevées reviennent au Japon, avec le séisme qui a détruit la région de Fukushima en mars, selon Swiss Re.

En décembre dernier, le même Swiss Re évaluait à 350 milliards de dollars le coût global des "catastrophes naturelles ou causées par l'homme" dans le monde en 2011. Une évaluation certes préliminaire mais qui donnait un avant-goût de la facture pour

La contribution du secteur des assurances aux efforts de reconstruction diffère selon les événements, indique Swiss Re dans une étude publiée mardi. Les assureurs ne devront ainsi endosser que 17 % des coûts totaux de la catastrophe du Japon. En revanche, ils prendront en charge près de 80 % des pertes économiques dues au tremblement de terre en Nouvelle-Zélande en février.

En comparaison, le séisme à Haïti en janvier 2010 n'aura pas représenté une grande charge pour les assureurs, ceux-ci n'ayant eu à payer que 1 % des coûts, faute d'assurés.

En 2011, le tremblement de terre au Japon est celui qui a causé le plus de pertes, estimées entre 210 milliards et 300 milliards de dollars. C'est aussi de la catastrophe naturelle la plus onéreuse de tous les temps, selon Swiss Re.

La catastrophe en Nouvelle-Zélande a coûté 15 milliards de dollars et celle en Turquie en octobre 750 millions, pour une prise en charge de 4 % pour les assureurs.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires