20ème anniversaire de l'Organisation mondiale du commerce

01/01/15 à 15:11 - Mise à jour à 15:09

Source: Belga

L'Organisation mondiale du commerce (OMC), créée le 1er janvier 1995 à Genève et chargée de la réglementation du commerce international, a fêté ses 20 ans jeudi.

20ème anniversaire de l'Organisation mondiale du commerce

Roberto Azevedo, directeur général de l'OMC © REUTERS

Dans un communiqué publié à cette occasion, le Brésilien Roberto Azevedo, directeur général de cette organisation basée à Genève, a indiqué que l'OMC "a beaucoup fait pour l'économie mondiale au cours de ces 20 dernières années". L'OMC, qui a pris la succession du GATT (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce), "a contribué de façon importante à améliorer les relations commerciales entre les nations; alors que l'économie mondiale est plus interconnectée que jamais, il est difficile d'imaginer un monde sans OMC", a-t-il ajouté.

Le 1er janvier 1995, l'OMC a succédé au GATT à la suite des accords de Marrakech signés en 1994. Depuis sa création, 33 pays supplémentaires ont adhéré à l'organisation, qui compte désormais 160 membres, représentant 98% du commerce mondial.

"L'OMC a contribué à stimuler la croissance du commerce mondial, elle a permis de résoudre un grand nombre de différends commerciaux et d'intégrer les pays en développement dans l'économie mondiale", a souligné le directeur de l'organisation.

La principale innovation de l'OMC par rapport au GATT est le règlement des conflits commerciaux entre les états-membres. Ainsi, en 20 ans, plus de 500 conflits ont été résolus par les panels (tribunaux d'arbitrage), mis en place par l'OMC ou par des consultations bilatérales entre les pays en conflit.

Selon Roberto Azevedo, l'OMC a permis d'éviter un recours au protectionnisme lors de la crise financière de 2008-2009. "L'OMC a fourni un rempart contre le protectionnisme lors de la crise de 2008. La panique des précédentes crises mondiales a pu être évitée", a-t-il dit. Le directeur de l'OMC a aussi relevé que lors de la conférence ministérielle de Bali, en décembre 2013, l'organisation a progressé vers un nouvel accord multilatéral, une percée confirmée à la fin de l'an dernier. Pour M. Azevedo, les négociations restent cependant trop longues. "Nous devons aboutir à plus de résultats et plus rapidement", a déclaré le Brésilien, qui a succédé en 2012 au Français Pascal Lamy.

La dixième conférence ministérielle de l'OMC aura lieu pour la première fois en Afrique, du 15 au 18 décembre 2015 à Nairobi. D'ici à fin juillet, les membres doivent s'entendre sur un calendrier complet de négociations dans le cadre du cycle de Doha, lancé en 2001, et pas encore conclu. Ce cycle a pour but de libéraliser les règles du commerce international. Cependant, en plus de 20 ans, très peu de progrès ont été accomplis.

Nos partenaires