Plusieurs assemblées du personnel mardi au Makro d'Alleur

21/01/14 à 15:26 - Mise à jour à 15:26

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les assemblées générales du personnel se succèdent, mardi, sur le site du Makro de Alleur. La direction du magasin a expliqué aux travailleurs les raisons qui poussent le groupe à se séparer de 95 postes sur les 407 que comptent l'implantation liégeoise.

Des six enseignes Makro présentes en Belgique, celle basée à Alleur est la plus touchée par le plan de restructuration annoncé lundi par la direction du groupe de distribution. Pour l'instant, 95 postes sur 407 seraient menacés. Mardi, à 10h00, une première assemblée générale du personnel a débuté sur le site du magasin. Une autre a suivi à 13h00 et deux sont encore prévues, l'une à 16h00 et la dernière à 11h00 mercredi matin. L'annonce effectuée lundi par la direction a surpris les travailleurs et leurs représentants syndicaux. "Nous avons surtout été étonnés par l'ampleur de ce qui a été mis sur la table, car il n'y a pas que la restructuration, mais aussi toute une série de mesures liée au fonctionnement", a détaillé Jean-Paul Chanteux, secrétaire permanent CNE. "Pour l'instant, la direction ne nous a pas donné de justifications supplémentaires par rapport à la situation liégeoise", ajoute Francis Allemand, secrétaire permanent Setca. "J'imagine qu'il s'agit d'un problème de chiffre d'affaires et de concept du magasin." La direction envisage de rapatrier les activités non alimentaires du site liégeois sur le même site que son magasin alimentaire. "Et ainsi supprimer des postes qui feraient doublon", a estimé Jean-Paul Chanteux. "Le site d'Alleur deviendrait ainsi un centre pilote du fonctionnement futur de Makro. Mais si on fait des travaux d'une telle ampleur, comment assurera-t-on la continuité de l'activité durant les travaux ?" Les syndicats affirment rester vigilants et étudieront les possibilités de solutions aux licenciements. (Belga)

Nos partenaires