Plus de 40 emplois menacés sur le site de l'aérodrome de Spa

15/02/13 à 16:59 - Mise à jour à 16:59

Source: Trends-Tendances

(Belga) La probable fermeture de l'aérodrome de Spa inquiète le personnel actuellement affecté sur ce site de 60 hectares. Une quarantaine d'emplois sont menacés, dont celui de bon nombre d'indépendants qui travaillent pour le centre de parachutisme "Skydive".

Plus de 40 personnes travaillent sur le site de Spa-La Sauvenière. Il faut compter, en plus du personnel Horeca et des 12 membres du SPW qui gèrent l'aérodrome, quelque 28 personnes qui dépendent du "Skydive", dont 20 indépendants. Des projets de développement pour faire de l'aérodrome un véritable pôle touristique basé sur les loisirs - avec un investissement de 8 millions d'euros - sont par ailleurs en cours de finalisation. L'activité de saut connaît un véritable succès depuis 2004 puisque leur nombre a été multiplié par quatre depuis lors. On a encore comptabilisé 27.470 sauts en 2012, soit le deuxième meilleur score enregistré sur les neuf dernières années. L'aérodrome de Spa est aussi connu pour son école de pilotage. Quelque 27 aéronefs y sont basés. Une baisse d'activité est cependant constatée depuis quatre ans puisque 17.939 mouvements étaient opérés en 2010 pour 18.500 en 2012. L'aérodrome comptait entre 23.000 et 26.000 mouvements entre 2005 et 2008. Le nombre de passagers qui transitent par l'aérodrome de Spa est également en baisse: on ne comptait plus que 7.387 passagers en 2010, pour près de 10.000 un an plus tôt. Cette diminution d'activité trouve son explication dans la crise économique qui frappe le secteur des loisirs. La météo peut également avoir une certaine influence sur les chiffres. 2006 avait été l'année de tous les records avec 26.694 mouvements, 10.076 passagers et 28.690 sauts. (PVO)

Nos partenaires