Plus de 1.200 emplois perdus dans le secteur des énergies renouvelables

07/02/14 à 18:05 - Mise à jour à 18:05

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le secteur des énergies renouvelables sort d'une mauvaise année en Belgique, avec 1.250 emplois perdus, indique vendredi Agoria, la fédération de l'industrie technologique.

"Après des années de croissance, le secteur des énergies renouvelables a été confronté en 2013 à une série de fermetures d'entreprises et de pertes d'emplois", constate Agoria dont les estimations font état de 15.700 emplois dans le secteur, contre 16.950 en 2012. Deux tiers des emplois sont localisés en Flandre. C'est le secteur des panneaux photovoltaïques qui souffre le plus, avec la réduction des aides régionales. Le nombre d'emplois dans la filière serait ainsi passé de 3.300 en 2012 à 1.950 l'année passée. La fermeture de la centrale d'Electrabel à Ruien a également réduit le nombre d'emploi, dans le secteur cette fois de la biomasse. Agoria souligne par contre la création d'emplois dans des filières comme l'éolien, les pompes à chaleur ou du solaire. La fédération de l'industrie technologique estime que les énergies renouvelables pourraient connaître croissance et créations d'emplois. L'emploi pourrait ainsi atteindre les 25.500 unités si une politique de permis plus efficace était menée. Sans mesures, c'est surtout la croissance dans l'éolien qui est menacée, selon Agoria. (Belga)

Nos partenaires