Yunus : le prix Nobel banni de sa propre banque ?

02/03/11 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Trends-Tendances

Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix et pionnier de la microfinance, a été exclu avec effet immédiat de la Grameen Bank, banque qu'il avait fondée, assure le président de celle-ci. Faux, rétorque... la banque elle-même, dans un communiqué !

Yunus : le prix Nobel banni de sa propre banque ?

© Bloomberg

"La banque centrale du Bangladesh a relevé MuhammadYunus de ses fonctions de directeur général de la Grameen Bank avec effet immédiat", a déclaré à l'AFPMuzammel Hud, président de la Grameen Bank. Celle-ci doit diffuser rapidement un communiqué, a précisé Nurjahn Begum, son directeur général adjoint.

Selon Muzammel Huq, après des semaines de pression politique, le Nobel de la paix, âgé de 70 ans, a été limogé, la banque centrale lui imputant un manquement au règlement fondateur de la Grameen Bank encadrant la nomination de son directeur général.

La Grameen Bank a toutefois diffusé un communiqué dans lequel elle indique que MuhammadYunus avait "respecté les règles". Plus encore, "selon les juristes conseils de la banque, le fondateur de la Grameen Bank et lauréat du Nobel, le professeur Muhammad Yunus, est toujours en poste".

Muzammel Huq venait d'indiquer que "Yunus a été nommé directeur général de la Graameen Bank en 2000 sans l'accord préalable de la banque centrale du Bangladesh. Or, l'article 14.1 prévoit clairement qu'un directeur général soit nommé par le conseil d'administration avec l'accord préalable de la Banque du Bangladesh. Yunus a été nommé à ce poste pour une durée indéterminée en 2000 sans accord préalable de la Banque du Bangladesh et c'est pourquoi il a été licencié."

Muhammad Yunus avait comparu mi-janvier devant un tribunal du Bangladesh pour une affaire de diffamation datant de 2007, compliquant la situation juridique du pionnier de la microfinance dans son propre pays. La semaine précédente, le gouvernement avait ordonné une enquête sur les pratiques financières de la Grameen Bank, une organisation de microcrédit dont il est le fondateur et qui partage avec lui le prix Nobel de la paix remis en 2006. Un signe de frictions persistantes entre lui et le Premier ministre Sheikh Hasina.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires