Un bonus excessif pour le champion anti-bonus ?

04/05/11 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Trends-Tendances

250.000 euros net : tel est le bonus touché par Bruno Tuybens pour trois ans de travail chez KBC. Problème : le député (SP.a) milite contre les bonus excessifs des banquiers. Contradiction ?

Un bonus excessif pour le champion anti-bonus ?

© Image Globe/Kurt Desplenter

Bruno Tuybens, ancien secrétaire d'Etat aux Entreprises publiques et actuel député (SP.a), qui milite contre les bonus excessifs des banquiers, a lui-même reçu, dans le passé, une rémunération variable de son ancien employeur, KBC, révèle mercredi De Tijd. Voici une dizaine d'années, il a touché un bonus (net) de 250.000 euros pour ses prestations sur une période de trois ans.

Avant de rejoindre le gouvernement en 2005, Bruno Tuybens a en effet travaillé pendant près de deux décennies pour KBC et son ancêtre, la Kredietbank. Il était notamment chargé de la gestion des produits financiers dérivés.

A ce titre, il a bénéficié de la politique de rémunération variable de la banque. En 1998, il a touché un bonus brut de 292.000 euros, dont il est resté en net, grâce à un régime fiscal favorable, 250.000 euros.

Interrogé par la quotidien financier, Bruno Tuybens affirme n'avoir jamais eu l'intention de cacher ce bonus : "C'est vrai que c'est un montant important. J'ai travaillé dur pendant cette période et KBC a enregistré de gros bénéfices. J'ai touché un bonus mais ce n'était pas plus ou moins qu'un autre commercial senior."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires