ULB : l'ex-vice-président accusé de prélèvements douteux

21/02/11 à 19:04 - Mise à jour à 19:04

Source: Trends-Tendances

L'ancien vice-président de l'ULB Fabrizio Bucella ne s'est pas fait que des amis du côté de l'université bruxelloise. La faculté d'architecture La Cambre-Horta se pose des questions sur des transferts correspondant à un montant global de 15.000 euros.

ULB : l'ex-vice-président accusé de prélèvements douteux

© Belga

L'ancien vice-président de l'ULB Fabrizio Bucella ne s'est pas fait que des amis du côté de l'université bruxelloise. Récemment mis hors jeu dans la course à la présidence de l'ULB, remportée par Alain Delchambre, il fait aujourd'hui face à une attaque en règle de la part de Francis Metzger, le nouveau doyen de la faculté d'architecture La Cambre-Horta. Celui-ci vient de mettre à l'ordre du jour du prochain conseil facultaire une sombre affaire de transferts d'argent.

Selon un courrier adressé ce lundi par Francis Metzger à Fabrizio Bucella, et dont Trends.be a pu prendre connaissance, "la Faculté se pose des questions sur des transferts correspondant à un montant global de 15.000 euros répartis en trois sommes de 5.000 euros vers trois comptes ULB". Deux de ces comptes sont au nom de Fabrizio Bucella, qui, en tant qu'administrateur délégué de l'intercommunale IESA, officiait aux destinées de l'institut Victor Horta avant la nomination de Francis Metzger au poste de doyen. Le troisième compte est au nom de Gregory Lewkowicz, un proche de l'ancien vice-président.

Francis Metzger s'étonne de ces transferts, qui représentent "une part significative du budget facultaire". Intriguant : les versements ont été effectués le jour même de la nomination du doyen, sans que celui-ci en soit averti. Francis Metzger se plaint aussi de ne pas avoir reçu de la part de son prédécesseur l'ensemble de la comptabilité de l'institut Victor Horta.

Dans un courrier adressé au doyen, Fabrizio Bucella se défend de toute "faute de gestion": "Concernant les transferts de 5.000 euros prélevés sur le budget de l'ex-Institut Victor Horta, ces virements ont été effectués sur des comptes internes à l'Université affectés aux centres Léonard de Vinci, Dédale ainsi qu'à la Coupole (...). Les titulaires de ces comptes sont, respectivement, le président et le directeur de la Coupole. Ces montants servent au fonctionnement des centres de recherche, en attendant le versement de la dotation facultaire." Vient ensuite la contre-attaque : "J'espère (...) que je n'aurai plus à recevoir les échos de reproches infondés et portant atteinte à mon honneur semés par vous dans les couloirs de notre faculté, faute de quoi je me verrai dans l'obligation de saisir mon avocat à qui je transmets copie de la présente."

Le prochain conseil facultaire risque d'être animé.

Trends-Tendances

Nos partenaires