SAP : le CEO et le COO belge passent à la trappe

09/02/10 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Trends-Tendances

Léo Apotheker quitte SAP après neuf mois au poste de CEO. Cet Allemand de 56 ans essuyait un feu de critiques en raison d'une inflation des tarifs de maintenance et de services, qui avait provoqué l'ire des clients. Le Belge Erwin Gunst, COO du n° 1 mondial des logiciels professionnels, quitte lui aussi le navire.

SAP : le CEO et le COO belge passent à la trappe

© Montage PG

Le groupe allemand SAP, n° 1 mondial des logiciels professionnels, se sépare de deux membres du comité de direction : le CEO Léo Apotheker et le Belge Erwin Gunst. Ce dernier, Chief Operating Officer et Labor Relations Director, dirigeait le département des ressources humaines et était responsable de l'efficacité des opérations et des procédures. Aucun successeur n'a encore été nommé, a précisé lundi Hasso Plattner, fondateur de SAP, lors d'une téléconférence.

On avait appris dimanche le retrait de Léo Apotheker, après un terme de neuf mois comme CEO de l'entreprise. Les raisons n'en sont pas très claires - Hasso Plattner a précisé qu'il n'y avait pas de différents stratégiques. Cet homme 56 ans était sous le feu des critiques en raison d'une inflation des tarifs de maintenance et de services, qui avait provoqué l'ire des clients. SAP a d'ailleurs dû faire marche arrière en janvier.

Léo Apotheker sera remplacé par deux membres du directoire : l'Américain Bill McDermott, 48 ans, responsable du marketing entré dans le groupe voici huit ans, et Jim Hagemann Snabe, 45 ans (dont 20 passés chez SAP), directeur du développement danois.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires