Saab perd la tête

25/03/11 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

Source: Trends-Tendances

Après six ans passés à la tête de Saab Automobile, Jan Ake Jonsson quittera son siège de CEO du constructeur suédois le 19 mai prochain. L'intérim est assuré par son président.

Saab perd la tête

Jan Ake Jonsson, CEO de Saab Automobile, quittera son poste le 19 mai prochain à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires de Spyker Cars, a annoncé la marque suédoise vendredi dans un communiqué.

Dans l'attente de la désignation d'un successeur, Victor Muller, CEO de Spyker Cars et président de Saab Automobile, assumera les fonctions de Jan Ake Jonsson. Ce dernier, âgé de 59 ans, aura passé six années à la tête de Saab.

Saab distribué en Chine et en Russie

Par ailleurs, la marque suédoise sera distribuée en Chine dès septembre prochain par le biais d'une future nouvelle filiale et du puissant groupe CATC (China Trading Co. LTD). "Saab China devrait débuter ses activités avec un réseau d'une dizaine de distributeurs", précise Beherman European, l'importateur Benelux de la marque.

Enfin, Saab Automobile a conclu un accord avec le groupe Armand Import pour la distribution de ses voitures en Russie. "Armand Import reprend dès aujourd'hui toutes les activités de marketing, ventes et distribution de Saab qui étaient sous la responsabilité de GM, commente Beherman. Les premières ventes devraient débuter dès l'été prochain et être assurées par un réseau d'environ 12 distributeurs situés dans les villes les plus importantes en Russie."

Lourdes pertes pour le néerlandais Spyker

Le constructeur automobile néerlandais Spyker a, quant à lui, essuyé de lourdes pertes en 2010, a annoncé vendredi la maison-mère de Saab. La perte nette de Spyker s'est creusée à près de 218 millions d'euros, contre une perte de 23 millions d'euros en 2009.

Le chiffre d'affaires de Spyker s'est quant à lui élevé à 819,2 millions d'euros. Au total, Spkyer a vendu 31.696 voitures en 2010.

Le constructeur néerlandais s'attend à ce que 2011 et 2012 restent des années de redressement pour Saab. Spyker table encore sur une perte cette année, a concédé son patron, Victor Muller, tout en comptant sur une année 2012 bénéficiaire.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires