Roch Doliveux, le patron à 4.076.922 euros

10/04/12 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Trends-Tendances

C'est l'augmentation de 32 % du salaire de Bert De Graeve, le CEO de Bekaert, qui a fait la une de l'actualité économique la semaine dernière.

Roch Doliveux, le patron à 4.076.922 euros

© Photo News

Avec une rémunération de 1,78 million d'euros, celui qui fut désigné par nos collègues de "Trends" Manager de l'Année 2009 se situe pourtant loin des 4 millions (4.076.922) d'euros empochés, en 2011, par Roch Doliveux. C'est, en effet, le Français qui dirige le groupe UCB depuis 2005 qui, selon "L'Echo", a été le CEO le mieux payé du Bel 20 l'an dernier.

La rémunération brute globale du patron du groupe biopharmaceutique prise en compte par le journal économique comprend le salaire de base (1.286.081 euros), un bonus de 799.532 et divers avantages (plan pension, couvertures d'assurance, etc.) estimés à près de 2 millions d'euros. Ce montant, en hausse de 8,4 % par rapport à 2010, n'inclut pas les rémunérations variables à long terme (actions et options UCB) valorisées à 1,1 millions d'euros. Il détrône ainsi Carlos Brito (2,49 millions), le CEO d'AB InBev, dont le montant des stock-options (137 millions d'euros) a suscité la polémique. En 2007, déjà, Roch Doliveux était arrivé en tête des patrons du BEL 20 les plus grassement payés.

Hasard de calendrier : UCB a reçu une bonne nouvelle mardi en provenance des Etats-Unis qui a fait bondir son titre en Bourse. La FDA ("Food and Drug Administration") a approuvé le Neupro en tant que traitement contre la maladie de Parkinson et le syndrome des jambes sans repos.

A noter que Roch Doliveux a décidé, voici trois ans, de reverser une petite partie de ses revenus à la société, en lançant le "Caring Entrepreneurship Fund", un fonds destiné à soutenir la création d'entreprise dans le domaine de la santé et du bien-être.

4.076.922 euros C'est la rémunération brute (bonus et avantages compris) du patron d'UCB en 2011.

Nos partenaires