Quand le Rotary scinde BHV...

20/09/10 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Trends-Tendances

Si les négociations gouvernementales sont au point mort, au Rotary, ça grenouille sec. La vénérable institution est déchirée en interne par sa propre réforme, baptisée "redistricting"... Piquant : dans le projet de réforme, BHV se retrouverait de facto scindé !

Quand le Rotary scinde BHV...

Le Rotary Belgique-Luxembourg est actuellement divisé en trois districts traversant les deux pays verticalement. C'est ainsi que les clubs bruxellois sont regroupés sous la même coupole que les clubs anversois, namurois et brabançons. Sous la houlette des actuels gouverneurs de district, tous trois Flamands, ce découpage pourrait radicalement changer.

"Le district doit tout mettre en oeuvre pour améliorer et augmenter le membership, argumentent les gouverneurs dans leur projet de réforme. Cette action passe par l'amélioration du leadership. (...) La structure actuelle du Rotary Belux empêche certain(e)s excellent(e)s candidat(e)s de prendre le leadership du fait qu'ils ne parlent pas assez couramment l'autre langue. Le monde change et l'organisation du Rotary doit suivre."

Leur proposition ? Créer quatre nouveaux districts unilingues, deux francophones et deux néerlandophones.

Piquant : BHV se retrouverait de facto scindé, Bruxelles devenant un îlot rattaché sans lien territorial avec le Brabant wallon, et le Hainaut. Hal-Vilvorde rejoindrait Gand et Bruges. Compromis "à la belge" : les deux clubs néerlandophones de Bruxelles seraient intégrés dans le district Hal-Vilvorde, tandis que les clubs francophones de Rhode-Saint-Genèse, Wezembeek-Oppem et Kraainem rejoindraient... le Brabant wallon.

Le projet est actuellement soumis à tous les rotariens. Le plus important club bruxellois l'a déjà rejeté... Verdict final cette semaine, après dépouillement des votes dans les 270 clubs du pays.

Trends-Tendances

En savoir plus sur:

Nos partenaires