Picsou aussi riche que Bill Gates

15/04/11 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Trends-Tendances

Le magazine Forbes dévoile son sixième classement des héros de fiction les plus riches. Oncle Picsou arrive en 1ère position, avec quelque 44 milliards de dollars.

Picsou aussi riche que Bill Gates

Souvent tancés pour leurs salaires faramineux, les patrons de grandes multinationales pâliraient presque d'envie devant la fortune de certains héros de fiction. Dans son sixième palmarès des 15 personnages imaginaires les plus riches, le magazine Forbes révèle les revenus de ces figures de livres, films et dessins animés qui roulent sur l'or.

Selon l'étude du bimensuel américain, les ressources financières de ces milliardaires d'un autre monde auraient augmenté de 20 % en 2010. Et le plus riche d'entre eux serait Oncle Picsou, le célèbre canard avare de Disney, avec une fortune s'élevant à 44 milliards de dollars.

L'image d'un Picsou se prélassant dans son gigantesque coffre-fort rempli de lingots a marqué des générations d'enfants. Mais comment mesurer en dollars cette montagne d'or ? Très sérieusement, les auteurs de cette étude ont décortiqué les indications financières figurant dans les histoires mettant en scène ces personnages, tout en tenant compte de la conjoncture économique.

A eux quinze, les héros apparaissant dans le classement du magazine Forbes possèdent un patrimoine financier estimé à 136 milliards de dollars en 2010. C'est plus que le PIB de la Nouvelle-Zélande.

Sur le podium, Oncle Picsou devance Carlisle Cullen, personnage de la sage de Twilight, riche de 36 milliards de dollars, et Artemis Fowl II (héros de la série éponyme). A titre de comparaison, Picsou est presque aussi fortuné que Bill Gates ou Warren Buffett.

Parmi les autres richissimes personnages de fiction, citons Tony Stark (Iron Man, 6e), Smaug (le dragon de Bilbo le Hobbit, 7e), Montgomery Burns (Les Simpsons), Gordon Gekko (Wall Street, 14e) et Jeffrey Lebowski (The Big Lebowski, 15e)

Trends.be, avec L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires