Parisot réélue patronne des patrons français... sans surprise

01/07/10 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Trends-Tendances

Laurence Parisot rempile pour trois nouvelles années à la tête du Medef, la FEB française. Le vote fut d'autant plus brillant (93,85 % de "pour") qu'elle n'avait pas de rival.

Parisot réélue patronne des patrons français... sans surprise

© Reuters

Laurence Parisot, actuelle présidente du Medef et seule candidate à sa propre succession, a été réélue sans surprise, jeudi, pour un second et dernier mandat de trois ans, au cours d'une assemblée générale à laquelle l'absence de suspense avait ôté toute passion.

Elle a recueilli 458 voix sur 488 votants, soit 93,85 % des suffrages, lors de cette manifestation organisée à la Halle Freyssinet à Paris. Juste après le vote, Laurence Parisot, applaudie sans excès par les délégués présents, s'est dite "émue" et "profondément honorée".

Dans un discours sans annonces, elle a érigé la "compétitivité" et la "compétition équitable" en priorités de son prochain mandat : "Inlassablement, nous dirons et redirons que l'entreprise, c'est le nerf de la guerre, que c'est le lieu privilégié pour ne pas dire unique, de la création de richesses, qu'un pays doit prendre soin de son entreprise comme de son plus beau joyau."

Selon Laurence Parisot, "le choix devant lequel notre pays se trouve" n'est pas "relance ou austérité, mais compétitivité ou marasme". Car, s'inquiète-t-elle, "la crise n'est pas terminée".

Brocardant une nouvelle fois les 35 heures, défendant "l'indispensable réforme des retraites et de l'assurance maladie", soutenant la "nécessaire réduction des dépenses publiques" et appelant à toujours moins de charges sur les entreprises, elle a aussi érigé en modèle les "toutes petites entreprises".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires