Moubarak est-il l'homme le plus riche du monde ?

07/02/11 à 11:40 - Mise à jour à 11:40

Source: Trends-Tendances

La fortune de la famille Moubarak atteindrait entre 40 milliards et 70 milliards de dollars, selon les informations du quotidien The Guardian. Autant, voire plus, que Carlos Slim et Bill Gates !

Moubarak est-il l'homme le plus riche du monde ?

© Bloomberg

C'est une nouvelle qui n'aidera pas à reconstruire l'image du président égyptien. Selon le quotidien britannique The Guardian, la famille Moubarak serait à la tête d'une fortune estimée entre 40 milliards et 70 milliards de dollars. Loin des 5 milliards prêtés à la famille Ben Ali, en Tunisie.

Ce magot est bien caché. Le très informé magazine américain Forbes ne cite pas Moubarak comme l'une des 1.000 premières fortunes du monde, ni même comme l'une des premières d'Egypte. Selon Forbes, les deux plus grandes fortunes du monde sont le Mexicain Carlos Slim et l'Américain Bill Gates, avec chacun environ 53 milliards de dollars.

Pour amasser une telle somme, le clan Moubarak aurait bénéficié d'une corruption endémique lors de chaque investissement extérieur. Selon les informations du Guardian, le pouvoir égyptien exigerait systématiquement une joint-venture avec un partenaire local à hauteur de 20 % pour une implantation dans le pays. Bien informé, le président a pu ainsi s'offrir des participations à peu de frais dans des investissements les plus lucratifs.

De même, la chaine de télévision australienne ABC News affirme que le fils de Moubarak aurait spéculé sur la dette souveraine de son pays depuis les années 1980. Avec l'argent récolté, il se serait offert d'immenses terrains militaires qu'il aurait revendus ensuite à des investisseurs.

Aujourd'hui, une grande partie de l'argent serait placé dans des banques suisses et anglaises. Par ailleurs, la famille Moubarak possède nombre de propriétés dans plusieurs pays du monde, dont la France, et des participations dans des entreprises égyptiennes liées à l'Etat ou l'armée.

Selon un professeur de l'université de Princeton cité par le Guardian, ce mode d'accumulation de richesse est "un modèle appliqué par d'autres dictateurs du Moyen-Orient afin que leur richesse ne soit pas saisie au cours d'un changement de pouvoir. Ces dirigeants prévoient ce cas."

En Egypte, 40 % de la population vivrait avec moins de 3 dollars par jour, alors que le PIB s'élevait à 138 milliards d'euros en 2009.

L'Expansion.com

Nos partenaires