Monarchie : la facture s'alourdit

28/02/11 à 09:57 - Mise à jour à 09:57

Source: Trends-Tendances

La famille royale reçoit une dotation annuelle de 13,7 millions d'euros. Une facture "officielle" à laquelle il faut ajouter 16,8 millions d'euros dépensés par plusieurs ministères, en frais de sécurité, de chauffage et de cadeaux d'affaires notamment.

Monarchie : la facture s'alourdit

© Belga

La famille royale coûte deux fois plus que ce que l'on croit : outre la dotation annuelle de 13,7 millions d'euros, les autorités ont payé l'an dernier 16,8 millions d'euros au roi Albert II et à sa famille pour couvrir notamment des frais de chauffage, d'électricité et des cadeaux d'affaires, rapporte lundi Het Nieuwsblad.

L'ensemble des coûts est dissimulé dans plusieurs postes budgétaires, allant du budget de l'Intérieur à celui de la Défense, en passant par la Recherche scientifique.

Par le biais de questions parlementaires, le député N-VA Theo Francken a examiné l'ensemble de la situation et est arrivé à la conclusion que les montants relatifs aux dotations annuelles ne représentent que 45 % du coût total de la monarchie.

Cela signifie que la famille royale n'a pas représenté pour la Belgique un coût de 13,7 millions d'euros en 2010, comme l'indiquent officiellement les dotations, mais qu'il faut y ajouter 16,8 millions d'euros pour des dépenses diverses. Le député arrive dès lors à un total de 30,5 millions d'euros.

C'est pour le budget de l'Intérieur que la famille royale représente le coût le plus important. L'an dernier, la police a en effet effectué 271 escortes pour la famille royale et 250 policiers ont été mobilisés pour sa sécurité, ce qui a représenté 14,5 millions d'euros au total.

De plus, tant le roi que la reine Fabiola, les princes Philippe et Laurent et la princesse Astrid disposent d'un secrétariat personnel, d'un chauffeur, de conseillers et d'un responsable général du protocole. Ceux-ci sont payés sur le budget de la Défense et représentent un coût de 1,8 million d'euros.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires