Mario Draghi assuré de décrocher la présidence de la BCE ?

29/04/11 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Trends-Tendances

Le prochain président de la Banque centrale européenne sera, selon toutes probabilités, un Italien : Mario Draghi, gouverneur de la Banque d'Italie, semble en effet avoir rallié la chancelière allemande à sa cause. Celle-ci répugnait jusqu'ici à le soutenir officiellement, contrairement à la France et à l'Italie.

Mario Draghi assuré de décrocher la présidence de la BCE ?

© Bloomberg

La chancelière allemande a finalement décidé d'apporter son soutien à l'Italien Mario Draghi pour prendre la présidence de la Banque centrale européenne, affirme le quotidien Bild vendredi. Angela Merkel veut soutenir "le plus allemand des candidats encore en course" pour diriger l'institution qui siège à Francfort, selon des sources au sein de la chancellerie citée par le quotidien à grand tirage.

Le porte-parole de la chancelière avait affirmé mercredi que le futur président de la BCE, qui doit succéder à l'automne au Français Jean-Claude Trichet, ne "serait nommé qu'avec l'accord de l'Allemagne", alors que Paris et Rome avaient apporté leur soutien officiel à Mario Draghi.

L'entourage de Wolfgang Schäuble, ministre des Finances, semblait déjà s'être rallié au gouverneur de la Banque d'Italie, mais Angela Merkel avait jusqu'ici répugné à appuyer officiellement cette candidature. La dirigeante allemande espérait imposer le président sortant de la Banque centrale allemande, Axel Weber, mais celui-ci a renoncé en février, laissant Berlin sans candidat allemand crédible.

Le nouveau président de la BCE, dont le mandat est de huit ans, doit être désigné fin juin lors d'un sommet européen par les chefs d'Etat et de gouvernements européens. Le mandat de Jean-Claude Trichet s'achève officiellement le 31 octobre.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires