Marc Filipson

02/11/11 à 16:05 - Mise à jour à 16:05

Source: Trends-Tendances

Fondateur et patron de la librairie Filigranes.

Marc Filipson

Fonction : fondateur et patron de la librairie Filigranes.

Age : 52 ans.

Ses atouts aux yeux du jury : c'est l'incontestable outsider de l'édition 2011 du Manager de l'Année. Atypique, le fondateur et patron de la libraire Filigranes, à Bruxelles, peut se targuer d'un parcours irréprochable, marqué par une croissance continue et un excellent positionnement.

Tombé par hasard dans le monde des livres, Marc Filipson a transformé sa toute petite boutique de La Providence en un vaste temple de l'édition, qui est aujourd'hui la plus grande librairie de Belgique. Malgré la crise, son chiffre d'affaires n'a jamais cessé de grimper, tout comme sa marge bénéficiaire, grâce à l'expansion constante de son principal point de vente, la multiplication de son offre et, surtout, son esprit hautement novateur. Car Filigranes n'est pas qu'une "simple libraire" : c'est désormais un lieu de vie, un concept store et surtout une marque qui mixe accueil et convivialité, petite restauration et conseils personnalisés.

L'homme d'affaires, pourtant, affirme n'avoir jamais eu le moindre business plan. "Je gagne de l'argent et je fonce !", rétorque-t-il avec le sourire. Mais c'est surtout son parcours "hors management", comme il dit, qui a contribué à faire de Marc Filipson un patron performant et respecté. "J'ai été moniteur de colonies et instituteur pendant quelques mois, confie-t-il. Et c'est la meilleure école de management du monde ! Car on y apprend vraiment à déléguer et à tirer parti du meilleur de chacun."

Délibérément décalé et uniquement mû par le plaisir, le maître de Filigranes a surtout prouvé, à sa façon, qu'il est possible de contribuer à la vie culturelle en Belgique tout en gagnant de l'argent.

Ses défis pour 2012 : déjà détenteur du record de la plus grande librairie de Belgique, Marc Filipson va asseoir confortablement son avance en étendant encore son empire sur l'avenue des Arts, à Bruxelles, passant de 1.700 m² à 2.600 m² au printemps 2012, à coups de transformations et de rénovations. Mais l'homme d'affaires ne rêve pas seulement d'expansion bruxelloise. Il nourrit également le projet d'ouvrir un Petit Filigranes à Anvers et d'associer le nom de sa marque à deux autres enseignes commerciales : la librairie Corman à Knokke et l'antiquaire Pierre Mahaux à Megève, en France, qui seront très bientôt des espaces estampillés Filigranes. Insatiable, Marc Filipson a toujours aussi des vieux rêves d'implantation à Paris, Miami et Tel Aviv...

Ce qui devrait vous convaincre : c'est une très belle success story. De 25 m² à peine en 1983, son espace commercial se sera donc agrandi au centuple avant l'été prochain ! Et l'homme, tout seul au départ, veille désormais sur une quarantaine d'employés qui accueillent chaque week-end plus de 10.000 clients. La crise ? Il ne connaît pas.

Son principal handicap : dans la liste des 10 nominés, Marc Filipson fait évidemment figure de petit poucet si l'on prend en compte le chiffre d'affaires des entreprises dirigées par les autres managers. Son côté trop "belgo-belge", voire trop "bruxello-bruxellois" (ce qu'il conteste !), pourrait également le desservir, mais c'est surtout la menace grandissante du livre numérique qui se révélera être, à terme, le plus gros handicap structurel pour Filigranes.

Frédéric Brébant

Les chiffres-clés de Filigranes

Année de création : 1983.

Chiffre d'affaires 2010 : 12 millions d'euros.

Bénéfice net 2010 : 593.000 euros.

Effectifs 2011 : 46 personnes.

Nos partenaires