Mandat d'arrêt contre le "roi du bon temps" indien

18/04/16 à 15:35 - Mise à jour à 15:34

Source: Afp

Un tribunal indien a émis lundi un mandat d'arrêt contre l'ancien magnat des alcools Vijay Mallya, endetté à hauteur de plus d'un milliard de dollars et qui a quitté l'Inde, a déclaré un haut responsable à l'AFP.

Mandat d'arrêt contre le "roi du bon temps" indien

Vijay Mallya © Reuters

Vijay Mallya, 60 ans, est parti le 2 mars de son pays où il risquait une arrestation. Il se trouverait en Grande-Bretagne.

"Le tribunal a émis un mandat d'arrêt, sans remise en liberté sous caution possible, visant Vijay Mallya", a dit un responsable de l'agence chargée des enquêtes sur les infractions financières, l'Enforcement Directorate (ED), à l'AFP sous couvert d'anonymat.

L'ED pourrait demander l'extradition de l'homme d'affaires à la Grande-Bretagne, a-t-il ajouté. "Nous devons réfléchir à l'étape suivante", a-t-il dit.

Le gouvernement avait annoncé vendredi la suspension provisoire du passeport de Vijay Mallya à la demande des enquêteurs financiers qui l'ont convoqué en vain à plusieurs reprises pour l'entendre.

L'enquête de l'ED porte sur des prêts accordés par une banque publique à la compagnie aérienne créée par l'homme d'affaires, Kingfisher Airlines, qui a fait faillite en 2012. Ces fonds lui auraient permis d'acheter des biens immobiliers à l'étranger.

Ces prêts ont été accordés en dépit des informations connues sur les problèmes financiers de Kingfisher, ce qui a entrainé de lourdes pertes pour la banque. Un avocat de la compagnie a rejeté lundi toutes les accusations de détournement de fonds.

"Nous fournirons des explications détaillées pour tous ces paiements en devises étrangères, qui peuvent tous être justifiés", a pour sa part annoncé UB Group, qui était propriétaire de la compagnie, dans un communiqué.

Les arguments de l'ED pour demander l'arrestation de Vijay Mallya sont "erronés et injustifiés", a ajouté le groupe.

Cet homme d'affaires est également visé par une action judiciaire de banques qui lui réclament le remboursement d'1,34 milliard de dollars de dettes.

Vijay Mallya a longtemps incarné la réussite flamboyante de l'entrepreneur indien avec le développement réussi du groupe familial d'alcools (bières et spiritueux), à coups d'acquisitions. Il a dû ensuite céder ses actifs dans ce domaine en raison du poids de ses dettes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires