Luciano Benetton, raviveur de couleurs

06/01/18 à 08:30 - Mise à jour à 08:38
Du Trends-Tendances du 04/01/18

A 82 ans, le cofondateur de la marque de pull-overs multicolores revient aux commandes pour sauver l'entreprise qui n'est plus l'ombre de ce qu'elle a été.

Vous mé réconnaissez ? ". Pour les enfants de la télé, Luciano Benetton, c'est avant tout des cheveux bouclés et des lunettes cerclées dans une pub des années 1980 pour American Express. Au volant d'un 4x4, l'entrepreneur gambade entre les moutons colorés, sourire aux lèvres. Il a de quoi être radieux : ses chandails jaune canari caracolent alors en tête des gondoles. L'Italien est passé maître de la supply chain grâce à un mode de production bien spécifique. Au lieu de recourir à des fils de couleur, il a l'idée, dès le début des années 1970, de teindre ses pulls après assemblage en fonction de la demande de la clientèle. Une méthode simple - les chandails écrus sont plongés dans des grandes cuves de couleur - redoutablement efficace pour réapprovisionner rapidement les magasins et éviter les surplus. A 82 ans, l'homme a conservé sa crinière ondulante et ses binocles mais le sourire n'y est plus. L'empire que le patriarche a laissé entre les mains de son fils Alessandro en 2012 avant d'être confié à des managers extérieurs de la famille est au plus mal. Une situation catastrophique qui pousse aujourd'hui l'actionnaire à reprendre du service. " En 2008, j'avais laissé l'entreprise avec 155 millions d'euros d'actifs et je la reprends avec les 81 millions de passif de 2016. Et cette année, ce sera pire. Pour moi, c'est une douleur intolérable ", confiait-il récemment à la presse.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires