Les Diables Rouges sont quatrièmes d'Europe

03/06/16 à 12:24 - Mise à jour à 12:25

A quelques jours de l'Euro 2016, tout le monde spécule sur les chances de la Belgique. La valeur financière des Diables, elle, ne faiblit pas: l'équipe nationale vaut aujourd'hui 461 millions d'euros sur le marché des transferts.

C'était il y a tout juste quatre ans. Le 6 juin 2012, Marc Wilmots devenait officiellement le sélectionneur de l'équipe nationale. A l'époque, les Diables Rouges végétaient à la 44e place du classement Fifa et n'avaient même pas décroché leur ticket pour l'Euro organisé en Pologne et en Ukraine. Sur le plan sportif, on sentait la montée en puissance d'une jeune équipe pleine de promesses. Indice révélateur de cette révolution douce : les transferts de l'été 2012 explosaient les records avec les arrivées d'Eden Hazard à Chelsea et d'Axel Witsel au Zénit Saint-Pétersbourg, tous deux pour un montant inédit de 40 millions d'euros. Conséquence de ces transferts estivaux : l'équipe nationale belge valait alors à l'automne 2012 la bagatelle de ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires