Le grand retour de Bernard Tapie à Bruxelles?

16/08/11 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Trends-Tendances

L'homme d'affaires français a transféré plus de 215 millions d'euros dans une société belge créée en octobre dernier. But de la manouvre : échapper au fisc français ?

Le grand retour de Bernard Tapie à Bruxelles?

© Image Globe

Bernard Tapie cherche-t-il à rejoindre le contingent de ces riches Français expatriés chez nous pour des raisons fiscales ? C'est la question que l'on peut se poser suite aux révélations du journal français Charlie Hebdo selon lesquelles l'homme d'affaires aurait transféré le patrimoine du Groupe Bernard Tapie à Bruxelles.

Seule certitude : une grosse opération financière a bel et bien été réalisée par Bernard Tapie chez nous, comme en atteste le très officiel Moniteur. Celle-ci est intervenue en deux temps. Le 12 octobre 2010, Bernard Tapie a d'abord mis sur pied une société belge, une sprl pour être précis, dénommée GBT Holding, dotée d'un capital de 20.000 euros et dont le siège social est établi au numéro 178 de la chaussée de La Hulpe, à Boitsfort.

Deux mois plus tard, le 17 décembre 2010, il a ensuite procédé à une augmentation de capital "par apport en nature" : GBT Holding recevant alors 60.999 titres en provenance de "la société en nom collectif de droit français" GBT pour une valeur totale de 215.421.000 euros. Une transaction soudaine qui, selon le site d'informations français Rue89, a pour objectif "de faire passer, en deux temps trois mouvements, GBT sous pavillon belge, dans un royaume ignorant l'impôt de solidarité sur la fortune, tout comme la taxation sur les bénéfices issus de la vente de titres de sociétés". Quant au montant, il se rapproche curieusement des 220 millions d'euros versés par le Trésor français suite à l'affaire du Crédit Lyonnais.

Donnay, les étangs d'Ixelles,...

Ce n'est pas tout. Alors qu'un ancien truand affirmait tout récemment dans les colonnes du Canard Enchaîné que c'est lui qui assurait son train de vie lorsque "Nanard" était dans la dèche, le célèbre habitant de la rue des Saints-Pères (à Paris), éphémère habitant d'Ixelles au début des années 2000, a aussi procédé à la création, le 1er décembre 2010, d'une deuxième société en Belgique, filiale de la première (GBT Holding). A nouveau, c'est ce que renseigne le Moniteur.

Ici aussi, il s'agit d'une sprl, dénommée Aircraft Management Services et dotée de 20.000 euros. Elle est également sise au numéro 178 de la chaussée de La Hulpe et a pour objet "l'acquisition, la vente ainsi que la mise en location d'aéronefs". Histoire pour le Français d'y loger (et de rentabiliser) le jet privé qu'il se serait offert en janvier, comme l'affirme encore Rue89 ? Possible. Reste à savoir si tous ces éléments augurent d'une domiciliation en bonne et due forme de "Bernard T." chez nous. Si tel est le cas, la fin mouvementée de l'aventure Donnay au début des années 1990 ne lui aura pas laissé que de mauvais souvenirs...

SÉBASTIEN BURON

En savoir plus sur:

Nos partenaires