L'Oréal : triple plainte "financière" contre Owen-Jones

05/04/11 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Trends-Tendances

Trois plaintes auraient été déposées au pôle financier de Paris contre l'ancien PDG de L'Oréal. Lindsay Owens-Jones serait accusé d'avoir développé un marché de distribution parallèle des produits L'Oréal en Russie afin de s'enrichir à titre personnel.

L'Oréal : triple plainte "financière" contre Owen-Jones

© Reuters

Lindsay Owen-Jones, ancien PDG et président d'honneur du groupe l'Oréal, ferait l'objet de trois plaintes déposées le 1er avril au pôle financier de Paris, révèle le quotidien gratuit 20 Minutes .

La première plainte accuseraitle Britannique d'abus de confiance, d'abus de biens sociaux, de corruption active et de blanchiment d'argent. Pour ces mêmes faits, les deux autres viseraient Gilles Weil et Gérard Guyot-Jeannin, anciens haut dirigeants de L'Oréal.

"Les accusations sont graves", écrit 20 Minutes. L'emblématique patron du groupe de cosmétiques, qui a cédé récemment les rênes à Jean-Paul Agon, serait soupçonné d'avoir validé la mise en place, à la fin des années 1990, d'un marché de distribution parallèle des produits L'Oréal en Russie, en Ukraine et en Biélorussie grâce à plusieurs sociétés-écrans, détaille le quotidien.

"La multitude de ces sociétés avaient pour but de dissimuler l'évasion fiscale et surtout l'enrichissement personnel, notamment de M. Owen-Jones", détaillerait la plainte dont 20 Minutes affirme avoir pris connaissance. Selon le quotidien, le plaignant serait Janez Mercun, un Slovène qui aurait conclu un contrat avec L'Oréal lui accordant l'exclusivité du marché de distribution en Russie. Il aurait perdu 34 millions d'euros, selon son avocat, Me Frédérik Canoy.

Lindsay Owen-Jones aurait même noué des liens avec le crime organisé. La plainte ferait en effet état d'un accord conclu entre L'Oréal et le groupe Arbat Prestige, présenté comme proche du milieu mafieux russe.

L'Expansion.com

Nos partenaires