L'ancien ministre britannique des Finances juge les banquiers "arrogants et stupides"

02/09/11 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Source: Trends-Tendances

L'ex-ministre britannique des Finances, Alistair Darling, juge les banquiers de son pays "arrogants et stupides", selon des extraits de ses mémoires qui ne devraient pas redorer le blason d'une profession déjà très décriée.

L'ancien ministre britannique des Finances juge les banquiers "arrogants et stupides"

© Image Globe

Membre de l'ancien gouvernement travailliste, M. Darling était à la tête du ministère des Finances lors de la crise financière de 2008/2009 qui a touché le Royaume-Uni de plein fouet et obligé les autorités à injecter des centaines de milliards de livres dans le sauvetage des banques.

Ne cachant pas le peu d'estime qu'il porte aux grands patrons de la City pour leur attitude durant cette crise, M. Darling écrit notamment : "Mon souci était qu'ils étaient si arrogants et stupides qu'ils étaient bien capables de tous nous entraîner par le fond".

Ces extraits, d'abord diffusés sur un blog proche du Parti travailliste, étaient repris vendredi par plusieurs médias britanniques.

M. Darling est particulièrement sévère avec les dirigeants des deux banques sauvées in extremis de la faillite par l'Etat qui a dû en partie les nationaliser, Royal Bank of Scotland (RBS) et Lloyds Banking Group (LBG).

Il raconte que le directeur général de l'époque de RBS, Fred Goodwin, préférait "aller jouer au golf" plutôt que de discuter du naufrage de sa banque, et estime qu'il "mérite d'être devenu un paria".

Quant au chef de la banque HBOS -fusionnée depuis pour former LBG-, "il donnait l'impression d'être sur le point d'exploser" lorsque M. Darling évoquait avec lui la gravité de la situation.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires