L'agence Chine nouvelle abusée par un canular sur l'achat "par erreur" du Washington Post

09/08/13 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Trends-Tendances

La très officielle agence de presse Chine nouvelle a pris, pour argent comptant, un canular publié sur le site du New Yorker, selon lequel le patron d'Amazon aurait acheté "par erreur" le prestigieux Washington Post.

L'agence Chine nouvelle abusée par un canular sur l'achat "par erreur" du Washington Post

© Reuters

L'agence d'Etat chinoise a publié sur son site cette "information" rédigée par l'humoriste Andy Borowitz et intitulée: "Le fondateur d'Amazon confesse avoir cliqué par erreur sur le Washington Post". Jouant sur le contraste de culture entre l'univers très dynamique de l'internet, dont Amazon est devenu l'un des géants, et le monde plus feutré de la presse écrite traditionnelle, M. Borowitz dépeint un Jeff Bezos cliquant de façon frénétique sur la Toile, avec manifestement l'esprit ailleurs.

L'humoriste fait ainsi dire au patron d'Amazon: "je crois que j'étais en train de surfer sur leur site sans trop faire attention à ce que je faisais. En aucun cas je n'avais l'intention d'acheter quoi que ce soit". Son rachat du Washington Post aurait donc résulté d'un "énorme malentendu", dont Jeff Bezos se serait rendu compte en découvrant sur son relevé de carte bancaire un débit de 250 millions de dollars.

Même si la teneur satirique de l'information peut sembler évidente, elle ne l'a pas été pour Chine nouvelle. Les médias chinois, étroitement sous contrôle, ont parfois du mal à saisir l'ironie de certains articles de presse occidentaux.

Nos partenaires