Jackpot de 2,9 millions pour Dehaene ?

30/04/12 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Trends-Tendances

L'affaire du "bonus géant" de Jean-Luc Dehaene chez AB InBev revient dans l'actualité. C'est en effet ce lundi que ses options arrivaient à terme. L'homme politique empochera-t-il près de 3 millions d'euros ? Mystère.

Jackpot de 2,9 millions pour Dehaene ?

© Belga

Pour Jean-Luc Dehaene, lundi était "jour de jackpot", écrivent De Standard et Het Nieuwsblad. C'est ce lundi, en effet, que, pour l'homme politique flamand, un large paquet de stoc-options AB InBev arrivent à terme. Il pourrait, à ce titre, lever jusqu'à près de 3 millions d'euros, ont chiffré les deux quotidiens du nord du pays.

Dès l'ouverture de la Bourse ce lundi matin, Jean-Luc Dehaene pouvait ainsi réaliser un paquet d'options. Sur base du cours de clôture d'AB InBev de vendredi, les deux journaux sont parvenus à un total de 2,87 millions d'euros, exemptés d'impôts.

Dehaene empoche des options plus importantes que le président d'AB InBev lui-même

Il s'agit d'une "rémunération" obtenue par l'homme politique comme "extra" en tant qu'administrateur indépendant du n° 1 mondial de la bière, poste qu'il a quitté voici un an.

En septembre 2010, ce "bonus" d'importance avait défrayé la chronique lorsque le député socialiste flamand Bruno Tuybens avait révélé ce montant : "C'est au-delà de la décence, avait-il alors dénoncé. Les administrateurs indépendants ne devraient pas recevoir de rémunération variable !" Ce paquet d'actions est également controversé parce que, selon le code de corporate governance, les administrateurs indépendants n'ont pas droit à ces rémunérations variables.

Détail piquant : selon le calcul de Bruno Tuybens, Jean-Luc Dehaene arrivait en tête pour ce qui concernait les options sur actions chez AB InBev... battant même le président Peter Harf !

Quant à savoir si Jean-Luc Dehaene exercera ses options ou attendra pour ce faire, on ne le saura sans doute pas : comme il n'est plus administrateur du géant brassicole, il n'y a pas d'obligation de communication autour de cette opération.

V.D., avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires