GDF Suez : Etienne Davignon quitte le conseil d'administration

04/05/10 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Trends-Tendances

Deux figures "historiques" de GDF Suez quittent son conseil d'administration : Etienne Davignon (remplacé par René Carron, président du Crédit Agricole) et Jacques Lagarde (à qui succède Thierry de Rudder, patron de GBL, le holding d'Albert Frère). Tous deux ont joué un rôle-clé dans la création du géant énergétique.

GDF Suez : Etienne Davignon quitte le conseil d'administration

© Reuters

Etienne Davignon et Jacques Lagarde quittent le conseil d'administration de GDF Suez à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires qui s'est tenue lundi à Paris, indique le groupe énergétique français dans un communiqué de presse.

"Ce sont deux grandes personnalités de stature internationale, qui ont beaucoup apporté à notre groupe, a déclaré Gérard Mestrallet, PDG du groupe, lors de l'assemblée générale. Ils ont notamment joué un rôle-clé dans la création de GDF Suez."

Dans son communiqué de presse, le géant énergétique loue, en Etienne Davignon, un "ministre d'Etat en Belgique" et "une personnalité importante du royaume. Il est l'un des fondateurs de l'Europe d'aujourd'hui et a été vice-président de la Commission européenne. Ancien président de l'European Round Table, Etienne Davignon fait partie des grandes références sur la corporate governance. Entré au conseil d'administration de la Compagnie de Suez en 1989, président de la filiale de la Société Générale en Belgique, il a participé à la transformation et à la construction du groupe pour en faire un leader mondial dans ses métiers. Il était membre du comité des nominations et du comité des rémunérations."

Vice-président de Suez-Tractebel, Etienne Davignon "continuera à s'impliquer dans la vie du groupe". Il confie son siège au conseil d'administration de GDF Suez à René Carron, membre du comité des rémunérations, administrateur du groupe énergétique et président du Crédit Agricole.

Jacques Lagarde, de son côté, "a rejoint le conseil d'administration de la Lyonnaise des Eaux en 1995" et a lui aussi "contribué à la transformation industrielle du groupe au cours des 15 dernières années. Franco-américain et riche d'une carrière internationale notamment au sein du groupe Gillette, il a pu faire partager sa précieuse expérience d'industriel. Il présidait le comité de la stratégie et des investissements et a été membre du comité d'audit." Il sera remplacé, au conseil d'administration, par le Franco-Belge Thierry de Rudder, président du comité de la stratégie et des investissements - et accessoirement administrateur délégué du Groupe Bruxelles Lambert d'Albert Frère, lui-même administrateur de GDF Suez.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires