Fortis : Votron aux Pays-Bas, ira, ira pas ?

20/05/10 à 09:26 - Mise à jour à 09:26

Source: Trends-Tendances

Jean-Paul Votron doit se rendre vendredi aux Pays-Bas pour être entendu par le tribunal d'Utrecht : l'ex-CEO de Fortis Holding, qui réclame toujours d'être entendu en Belgique et en Français, s'est pourvu en cassation et ne compte donc pas y aller. Pas aussi simple, selon un porte-parole de ladite cour : un pourvoi en cassation n'est pas une raison valable pour reporter une audition...

Fortis : Votron aux Pays-Bas, ira, ira pas ?

© Belga

Les anciens dirigeants du holding Fortis refusent de se rendre aux Pays-Bas pour témoigner devant le tribunal d'Utrecht, a indiqué jeudi l'avocat Hendrik Jan Bos, qui défend les investisseurs dupés. Le juge d'Utrecht avait déjà fixé la date des auditions. L'ancien CEO Jean-Paul Votron devait comparaître demain vendredi devant le tribunal, l'ancien président Maurice Lippens le 8 juin et l'ancien directeur financier Gilbert Mittler le 11 juin.

Les trois Belges refusent de se rendre aux Pays-Bas et demandent à être entendus dans leur propre pays. Le tribunal d'Utrecht et la cour d'appel d'Arnhem ont déjà précédemment rejeté cette requête. Selon Me Bos, l'affaire sera à présent soumise au Hoge Raad (cour de cassation des Pays-Bas).

Le recours de Votron représente "un mépris à l'égard du pouvoir judiciaire néerlandais !"

L'avocat estime que ce recours représente un mépris à l'égard du pouvoir judiciaire néerlandais : "Ils veulent à présent porter l'affaire devant le Hoge Raad. Et si le Hoge Raad estime également qu'ils doivent être entendus aux Pays-Bas, iront-ils alors devant la Cour européenne des droits de l'homme ?"

Jean-Paul Votron "est prêt à témoigner mais en Belgique et en français, c'est pour cela qu'il a décidé d'aller en cassation", a précisé le porte-parole de l'ex-administrateur délégué du holding.

Pour le tribunal d'Utrecht, "un pourvoi en cassation n'est pas une raison valable pour reporter une audition !"

[UPDATE] Jean-Paul Votron devra malgré tout comparaître vendredi devant le tribunal d'Utrecht. Selon un porte-parole du tribunal, en effet, un pourvoi en cassation n'est en effet pas une raison valable pour reporter une audition : "Le juge ne voit pas de raison pour ne pas organiser les auditions vendredi, nous partons donc du principe qu'elles auront bien lieu", a indiqué ce porte-parole. Il n'était toutefois pas en mesure de préciser ce que fera le juge si Jean-Paul Votron ne se présente pas.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires