Football : le Soulier d'or rapporte des clous

01/02/11 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Source: Trends-Tendances

Le Soulier d'or de sa carrière augmente-t-elle la valeur du joueur sur le marché ? Apparemment, non. La preuve par Mbark Boussoufa.

Football : le Soulier d'or rapporte des clous

© Belga

Mbark Boussoufa a récemment remporté le deuxième Soulier d'or de sa carrière. Cette récompense prestigieuse, qui sacre le meilleur footballeur du championnat belge, augmente-t-elle la valeur du joueur anderlechtois sur le marché ? Apparemment, non.

"Les clubs européens connaissaient Boussoufa avant le Soulier d'or, rappelle David Steegen, porte-parole du club. Pour sa valeur sur le marché des transferts, rien ne change. Et le Soulier d'or ne va pas non plus précipiter son départ."

Transféré par Anderlecht depuis la Gantoise pour un montant de 3,5 millions d'euros en 2006, le meneur de jeu se décidera fin janvier : soit il cède aux sirènes de l'étranger, soit il renégocie son contrat, qui court jusqu'en 2012. Dans un cas comme dans l'autre, sa paire de souliers dorés ne pèsera pas lourd dans la balance.

Bizarrement, les sponsors ne se bousculent pas non plus au portillon. Selon le manager du joueur, Rachid El Ghazali, un opérateur télécom s'est montré intéressé, mais c'est à peu près tout.

Quant au fanshop du Sporting, on ne peut pas dire qu'il tourne à plein régime depuis la remise du Soulier d'or. "C'est très calme, confie Julie Vanden Stock. Mais déjà en temps normal, le maillot de Boussoufa n'est pas celui qui se vend le mieux."

Sur ce plan, son jeune équipier, Romelu Lukaku, 2e sur le podium du Soulier d'or, lui vole la vedette.

Gilles Quoistiaux

En savoir plus sur:

Nos partenaires