FMI : deux "émergents" contre Lagarde ?

03/06/11 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Trends-Tendances

L'Afrique du Sud serait prête à officiellement proposer son ancien ministre des Finances Trevor Manuel comme candidat à la direction générale du FMI. Avec le patron de la banque centrale mexicaine, deux candidats "émergents" se dresseraient ainsi entre la Française Christine Lagarde et la succession de Dominique Strauss-Kahn.

FMI : deux "émergents" contre Lagarde ?

© Reuters

Jacob Zuma, le président sud-africain, s'est entretenu au téléphone jeudi avec son homologue brésilienne Dilma Rousseff sur une éventuelle candidature de son ancien ministre des Finances, Trevor Manuel, à la direction du Fonds monétaire international, a déclaré à l'AFP une source de la présidence.

Jacob Zuma "a dit à la présidente que l'Afrique du Sud était en phase de consultations informelles avec le groupe des Brics (Ndlr, Brésil, Russie, Chine, Inde et Afrique du Sud) sur le nom de Manuel à la tête du FMI", a précisé la source.

Ancien ministre des Finances jusqu'en 2009, Trevor Manuel "pourrait réunir les soutiens nécessaires pour obtenir la direction du Fonds" étant donné qu'il vient d'un pays émergent, a dit le président sud-africain à Dilma Rousseff.

La présidente du Brésil a répondu qu'elle voyait l'apparition d'un candidat des pays émergents de manière "positive" mais que le Brésil attendait le 10 juin pour se prononcer, quand toutes les candidatures se seront fait connaître.

A ce jour, Agustin Carstens, gouverneur de la banque centrale du Mexique, est candidat face à Christine Lagarde, ministre française de l'Economie, soutenue par les Européens et donnée grande favorite.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires