En visite dans l'impériale Saint-Pétersbourg

02/06/18 à 13:00 - Mise à jour à 14:36
Du Trends-Tendances du 24/05/18

Inspirée d'Amsterdam et Venise, la capitale des tsars a retrouvé toute sa splendeur. C'est la bonne saison pour visiter le plus européenne des villes russes, qui sera l'hôte du sommet économique convoqué ce week-end par Vladimir Poutine, et ensuite de plusieurs matches de la Coupe du monde de football.

Un delta de la Neva, une quarantaine d'îles, et par-dessus, une ville somptueuse. Fondée en 1703 par le tsar Pierre le Grand, Saint-Pétersbourg compte près de 400 ponts. Piétonniers, comme ceux qui enjambent les trois canaux qui découpent le centre-ville. Grandioses, comme le pont de la Trinité, perché au-dessus du majestueux fleuve, et jumeau du pont Alexandre III de Paris. Et puis, tous ces noms évocateurs : pont aux Lions, pont Egyptien, pont Bleu, pont Rouge, pont de la Banque (avec ses griffons ailés), pont aux Baisers... Certains se lèvent chaque nuit pour permettre le passage des cargos, un spectacle encore plus magique durant les nuits blanches, de début juin à la mi-juillet, quand la ville reste baignée d'un halo de lumière jusqu'au petit matin.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires