Du changement dans la continuité à la tête de la Bundesbank

02/05/11 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Trends-Tendances

Jens Weidmann, nouveau président de la Bundesbank, ne compte pas révolutionner la vénérable institution : "La garantie de la stabilité monétaire doit rester le principal objectif", a-t-il affirmé en prenant les rênes de la banque centrale allemande.

Du changement dans la continuité à la tête de la Bundesbank

© Bloomberg

Jens Weidmann, nouveau président de la Bundesbank, la banque centrale allemande, a déclaré lundi qu'il souhaitait s'inscrire dans la continuité de son prédécesseur, Axel Weber, pour garantir la stabilité des prix. "La garantie de la stabilité monétaire doit rester le principal objectif", a-t-il ainsi déclaré lors de son discours inaugural à Francfort, en présence d'Axel Weber, de Wolfgang Schäuble (ministre allemand des Finances) et de Jean-Claude Trichet (président de la Banque centrale européenne).

Jens Weidmann a par ailleurs insisté sur la nécessité de réduire le déficit public allemand : "L'évolution actuellement très favorable de la conjoncture et du budget doit être employée pour réduire rapidement le déficit public, à la fois au nom des règles budgétaires nationales et européennes mais aussi au nom du rôle de modèle que l'Allemagne endosse en Europe."

Agé de 43 ans, cet économiste à l'ascension fulgurante avait déjà occupé d'importantes fonctions à la Bundesbank avant de rejoindre la chancellerie, où il était un proche conseiller d'Angela Merkel sur les questions économiques et financières.

Président de la Bundesbank depuis 2004, Axel Weber avait annoncé en février, à la surprise générale, sa démission après avoir renoncé à se porter candidat à la succession de Jean-Claude Trichet, dont le mandat prend fin le 31 octobre, à la tête de la BCE.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires