Denis Grimberghs, nouveau président de la SDRB

08/07/10 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Trends-Tendances

Exit Luc Willame : le nouveau président de la Société de développement de la Région bruxelloise s'appelle Denis Grimberghs. Cet ex-chef de groupe du cdH au Parlement bruxellois connaît la maison, puisqu'il en fut administrateur de 1988 à 2000.

Denis Grimberghs, nouveau président de la SDRB

© Belga

Denis Grimberghs, ex-chef de groupe du cdH au Parlement bruxellois, est officiellement entré en fonction jeudi à la tête de la Société de développement de la Région bruxelloise (SDRB), dont il fut administrateur de 1988 à 2000. Il succède ainsi à Luc Willame et rejoint Julien Meganck, administrateur délégué de la SDRB depuis le 2 décembre 2004.

Le nouveau président a travaillé au cabinet du ministre Jean-Louis Thys dans les matières sociales de 1988 à 1991. Député de la Chambre de 1991 à 1995, il a siégé au Parlement bruxellois de 1995 à 2009. Actif dans les milieux associatifs, Denis Grimberghs est aussi un spécialiste de la mobilité, du logement et de l'aménagement du territoire à Bruxelles.

La SDRB est aujourd'hui un acteur incontournable en matière de développement économique et d'emploi de la Région de Bruxelles-Capitale, souligne-t-elle dans un communiqué. Ses activités se concentrent principalement sur des infrastructures d'accueil pour entreprises. Depuis 1988, la SDRB est également investie d'une mission de rénovation urbaine qui s'est fortement développée ces dernières années. L'institution s'attelle à produire des logements pour des personnes à revenus moyens dans des quartiers caractérisés par un déficit en construction résidentielle, et ce, dans le but de maintenir ou de ramener les habitants dans la Région.

Denis Grimberghs reprend la présidence de la SDRB dans un contexte économique délicat. La SDRB doit trouver de nouveaux mécanismes financiers afin de poursuivre les missions de l'institution notamment confrontée à une diminution du stock de terrains industriels disponibles à Bruxelles, conclut-elle.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires