Démission surprise du patron de la banque centrale suisse

09/01/12 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Trends-Tendances

Le président de la Banque nationale suisse annonce sa démission "avec effet immédiat" suite à un scandale autour d'opérations d'achat de devises qui ont miné sa réputation.

Démission surprise du patron de la banque centrale suisse

© Reuters

Philipp Hildebrand, président de la banque centrale suisse, a annoncé lundi de manière inattendue sa démission "avec effet immédiat" suite à un scandale autour d'opérations d'achat de devises qui ont miné sa réputation.

Une conférence de presse était prévue à Berne à 15 h 15, lors de laquelle Philipp Hildebrand devait "rendre public un certain nombre de documents", a précisé la Banque nationale suisse dans un communiqué.

L'annonce a fait brièvement bondir le cours de la monnaie helvétique face à l'euro, qui s'échangeait à 1,2106 franc pour un euro à 14 h 30, avant de se relâcher à 1,2138 euro/franc.

L'épouse de l'ex-président de la Banque nationale suisse au coeur du dossier

Philipp Hildebrand, ainsi qu'Hansueli Raggenbass (président du conseil de la BNS) et Eveline Widmer-Schlumpf (présidente de la Confédération), devaient répondre dans l'après-midi aux questions d'une commission parlementaire.

Le patron de l'institut d'émission a été obligé de s'expliquer publiquement jeudi dernier sur les nombreuses révélations parues dans les médias suisses, concernant sa fortune personnelle et les transactions effectuées par lui-même ou son épouse. Cette dernière, Kashya Hildebrand, est un ancien courtier en devises américano-suisse d'origine pakistanaise. Elle a travaillé plus de 15 ans dans le secteur bancaire, avant d'ouvrir une galerie d'art contemporain à Zurich.

L'objet du litige concerne une opération qu'a effectuée Kashya Hildebrand le 15 août dernier. Profitant de la faiblesse du billet vert face au franc suisse, elle a acheté pour environ 500.000 dollars.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires