De Mint à Twizz

11/02/10 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Trends-Tendances

Sur les ondes depuis 1979, à l'époque des fameuses radios pirates, Jean-Lou Bertin, le nouveau directeur des programmes de Twizz Radio, s'apprête à vivre une nouvelle aventure.

De Mint à Twizz

© PG

"Durant mes premières années de radio, j'étais animateur, se souvient-il. En 1986, j'ai eu envie de changement." A Radio Contact, Jean-Lou Bertin s'occupe de la programmation, de l'antenne, des animateurs. Il termine logiquement directeur de la programmation et de l'antenne du groupe Contact.

En 2006, il participe à l'élaboration d'un nouveau projet, Mint, dont il assure la direction. "Je trouvais merveilleux de lancer un nouveau projet dans le monde de la radio après autant d'années !", commente-t-il.

Début 2007, la radio pop rock du groupe RTL est lancée mais en septembre 2008, faute d'avoir été retenue dans le plan de fréquences de la Communauté française, elle s'éteint. Jean-Lou Bertin quitte alors le groupe RTL. "J'en ai un peu profité pour me poser.

J'ai continué à entretenir des contacts avec le monde des médias, précise-t-il. Une période difficile. J'avais 30 ans de métier mais allait-on encore vouloir de moi ?" En décembre 2009, il est contacté par Michèle Lempereur, directrice générale de Ciel Info, et François le Hodey, patron du groupe IPM, actionnaire de la radio, pour lancer Twizz Radio à la place de Ciel Info. Twizz ? "Le nom ne veut rien dire, explique Jean-Lou Bertin. En même temps, c'est une sonorité contemporaine, un nom qui correspond bien à la radio que nous avons envie de faire. Changer de nom montre la volonté de commencer un nouveau projet."


"L'idée est d'aller chercher les classiques de ces 30 dernières années, poursuit Jean-Lou Bertin, et de déjà programmer dans les nouveautés ceux qui seront les classiques des 30 prochaines... Quand on entendra un morceau, même s'il a 20 ans, on aura l'impression qu'il nous parle aujourd'hui." La grande particularité du produit ? "C'est la première radio hybride que je rencontre. Elle va mélanger un produit généraliste à un produit musical. Le matin, on sera dans le tout info, une alternative à ce qui existe déjà sur le marché, avec un autre ton, une autre manière de traiter l'information.

Le reste de la journée, on sera dans du musical, mais avec un fil info continu, des flashs, des journaux." Pour l'instant, Twizz émet déjà, mais uniquement de la musique, en continu. Fin de ce mois, l'offre d'info s'y ajoutera. Quand il ne fait pas de la radio, Jean-Lou Bertin écoute encore de la musique. "Je vais au cinéma aussi, et au resto. J'aime le sport, en spectateur. Et je m'occupe de ma famille nombreuse. Quand mes quatre enfants de 18 à 6 ans sont tous là, c'est aussi du sport !", sourit-il.

Jaqueline Remits

En savoir plus sur:

Nos partenaires