Combien gagnent les stars de l'info en France et en Belgique?

13/10/15 à 15:06 - Mise à jour à 17:01

Source: Trends-Tendances

Le magazine Télé2Semaines a mené l'enquête sur les émoluments des journalistes vedette en France. Les salaires bruts à 5 chiffres donnent parfois le tournis. Et en Belgique, ça donne quoi ?

Combien gagnent les stars de l'info en France et en Belgique?

Francois Hollande et David Pujadas au JT de France 2 © REUTERS

Présenter le JT le plus regardé de l'Hexagone est un poste apparemment très bien payé. Ainsi, la remplaçante de Claire Chazal sur TF1, Anne-Claire Coudray touche par mois près de 20.000 euros tout comme Gilles Bouleau, titulaire du 20 heures durant la semaine. Les journalistes star déchus, touchaient, eux, des salaires encore plus élevés. Les fiches de paient de PPDA et de Chazal affichaient 71.500 euros à... 120.000 euros.

Jean-Pierre Pernaut est le plus ancien présentateur de JT de France (27 années de service), il se révèle qu'il est aussi le mieux payé avec pas moins de 50.000 euros par mois.

David Pujadas sur France 2 touche mensuellement 18.000 euros mensuels pour présenter quatre JT sur la semaine. Laurent Delahousse empocherait, lui, quelque 15.000 euros, pour ses rendez-vous du week-end. Les inégalités de salaire entre hommes et femmes touchent aussi le personnalités du petit écran. Pour exemple : Elise Lucet, aux commandes du 13 heures de France 2, ne serait payée "que" 10 à 12.000 euros, toujours selon le magazine de programmes télé français.

Et en Belgique?

Si présenter les journaux regardés par des millions de téléspectateurs en France rapporte gros, en Belgique, la situation financière des journalistes vedette n'est pas si confortable. Ainsi, François De Brigode aux commandes du 19h30 de la RTBF depuis quelques années déjà gagnerait cinq fois moins que David Pujadas, soit aux alentours des 3.000 euros net mensuels. Ce serait toutefois plus que ses plus jeunes collègues Julie Morelle ou Ophélie Fontana si on se base sur les barèmes en vigueur au service public, révélés dans une enquête en 2009 de l'Association des Journalistes professionnels.

Les barèmes de la RTBF sont en effet négociés en interne par les syndicats maison et ce sont les plus élevés du secteur. Après une promotion, le salaire d'un directeur de l'info peut ainsi atteindre les 6.800 euros brut maximum. Ce salaire de base peut être agrémenté pour ces personnalités par des activités annexes, comme des animations de débats, de conférences...payées quelques centaines à plusieurs milliers d'euros. Ils doivent préalablement pour ce faire avoir obtenu l'accord de leur employeur.

Chez RTL, les salaires ne sont pas révélés de façon aussi transparente (c'est le secteur privé après tout, tout est négociable) mais il semblerait qu'ils soient moins intéressants. Selon cette même enquête sur les salaires de l'AJP, un journaliste débutant chez RTL commence avec un traitement d'environ 1900 euros brut, qui monte après une dizaine d'années à 2300 euros avec parfois des avantages extra-légaux comme une voiture. En étant promu présentateur du JT, un journaliste pourrait empocher 2.000 à 2.500 euros net par mois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires