21/06/17 à 14:41 - Mise à jour à 15:41

'Chacun devrait travailler ne fût-ce qu'une journée comme femme de ménage'

Evelien Van De Putte est femme de ménage, elle recommande à chacun d'entre nous de passer un jour ou une semaine dans la peau d'une aide-ménagère. "Vous appendrez tellement", affirme-t-elle.

'Chacun devrait travailler ne fût-ce qu'une journée comme femme de ménage'

© iStock

"Femme de ménage, vous êtes sérieux ?" Je l'entends certes très souvent. Les gens regardent bizarrement lorsque je leur parle de mon job... J'ai souvent le sentiment que je dois vraiment me défendre pour mon choix de travail. Alors que je suis moi-même tellement contente d'avoir délibérément fait le choix - après un emploi dans la garde d'enfants - de devenir aide-ménagère. Comme c'était hier la Journée du nettoyage, j'aimerais dire à tout le monde: ne dites pas simplement femme de ménage à une aide-ménagère, nous faisons tellement plus que simplement nettoyer. Si on ne l'a jamais expérimenté soi-même, on en connaît plutôt les préjugés que les avantages. Chacun devrait avoir travaillé une semaine comme aide-ménagère, c'est très enrichissant.

15 kilomètres par jour

La principale raison pour laquelle j'ai choisi cet emploi est bien sûr que je nettoie très volontiers.

J'aime avoir une maison en parfait état de propreté et je transmets volontiers ce sentiment à tous mes clients. Je ne suis absolument pas une personne qui reste en place, mais disons une personne qui a besoin de bouger. Ce type de journée entièrement en mouvement, cela me donne justement de l'énergie. Croyez-moi, les aides-ménagères n'ont pas besoin d'un abonnement fitness. Grâce à ce métier, vous obtenez une excellente condition... mais c'est parfois lourd. Après 32 heures de nettoyage et ensuite encore mon propre ménage, je suis épuisée. Je ne pense pas que tout le monde puisse le faire.

Lien de confiance

Mes premiers jours en tant qu'aide-ménagère, je m'en souviens encore très bien. La prise de contact avec mes différents clients... mes premiers pas dans une nouvelle maison. C'est toujours passionnant de découvrir chez qui je vais atterrir. Je suis toujours étonnée de la confiance que j'ai reçue et que reçois encore de tous mes clients. Mais vous devez également la gagner: "Celle-ci va-t-elle faire mieux que notre aide-ménagère précédente?", ce doute est toujours présent, au début.

L'aspect social de mon job est ensuite également extrêmement important. Vous construisez un lien spécial avec vos clients. Mes connaissances humaines se sont énormément développées, ces derniers mois: chaque client est différent, chacun a des souhaits et des attentes propres. Chacun a son histoire. Faire un brin de causette et être une oreille à l'écoute... je peux l'apprécier. Tout le monde a cependant de temps en temps une mauvaise journée, mes clients aussi, et cela, vous devez également pouvoir le gérer.

Partager

Tout le monde devrait avoir travaillé ne fût-ce qu'une journée en tant qu'aide-ménagère

Quand je ne me sens pas bien, je ne veux alors pas abandonner mes clients. Je ne veux pas mettre ce lien de confiance, construit au fil du temps, en danger. Et inversement, si quelque chose va mal dans la famille d'un de mes clients, cela peut me toucher parce que je me sens tellement impliquée. Pas toujours aussi simple, sur le plan émotionnel.

Troquer tablier de ménage contre tenue de cavalière

Dans mon emploi précédent de garde-enfant indépendante, je prestais des heures jusque tard le soir et pendant le week-end. Aujourd'hui, je travaille dans ma région et je suis chez moi à 17 heures. Je peux de la sorte enfin déterminer ma vie. J'ai délibérément choisi de ne pas travailler le mercredi après-midi. En tant que passionnée d'équitation, le mercredi après-midi et le week-end, je troque mon tablier de ménage contre ma tenue de cavalière. Mes clients ne me reconnaîtraient pas. C'est un luxe, de choisir mes horaires moi-même. Entre deux clients, j'essaie de faire des courses ou je déjeune dans le parc.

Chaque maison a son propre mode d'emploi

"Mais voyons, nettoyer ne peut tout de même pas être si difficile ?" Je vous entends déjà penser.

Ne vous méprenez pas. Vous avez besoin d'une sacrée dose de compréhension et de talent d'organisation. Je vais nettoyer dans tellement de maisons. Chaque famille a des priorités différentes, un autre matériel de nettoyage et d'autres produits. Chaque maison a un mode d'emploi spécifique et cela exige de l'intuition de pouvoir y répondre le mieux possible. L'une veut que l'on passe la serpillère avec de l'eau de pluie, pour l'autre ce n'est pas à faire. L'une ne jure que par la marque A, l'autre trouve que l'achat des produits de nettoyage c'est "ma boutique". Vous devez pouvoir organiser, avoir le sens d'une répartition efficace du travail et pouvoir mettre des priorités. Bref, vous devez être un expert du nettoyage complet.

'Peux-tu apporter la petite Emma à l'école?'

En tant qu'aide-ménagère, vous devez surtout être une personne forte et indépendante. Certains clients pensent que vous pouvez et avez le droit de tout simplement tout faire. Grâce à mon expérience dans la garde d'enfants, les clients envisagent parfois un double rôle pour moi: baby-sitting et changeuse de langes en plus d'aide-ménagère. "Peux-tu conduire la petite Emma à l'école?". Non, désolée, mais nous sommes également liés à des règles et nous devons parfois décevoir les clients s'ils demandent des choses qui ne sont pas réalisables ou simplement pas autorisées. L'art est dans ce cas d'imaginer un compromis réaliste. Un exercice d'équilibre difficile.

Appréciation

Le résultat de mon travail est immédiatement visible, et cela crée de la satisfaction pour moi-même et mes clients. Honnêtement ? Je trouve cela super agréable lorsque les clients apprécient mon travail. De temps en temps un petit message dans lequel un gentil 'merci beaucoup' ou une lettre sur le plan de travail dans laquelle ils me remercient. Formidable!

Voyez-vous, vous devriez simplement une fois faire le test vous-même. Tout le monde devrait une fois travailler un petit temps comme aide-ménagère. Vous en apprendriez tellement. D'avoir le sens social pour aborder le client, mais aussi de pouvoir prendre soin de vous-même, 32 heures de nettoyage pour ensuite seulement commencer chez vous, se constituer une condition de 15 kilomètres par jour... ainsi de suite. Ces derniers mois en tant qu'aide-ménagère, j'ai tellement appris. J'ai appris a aimer ce job et j'estime que tous mes collègues méritent une énorme dose de respect. Mettez de temps en temps votre aide-ménagère à l'honneur, comme par exemple pendant la semaine de la journée du nettoyage, le 20 juin.

Nos partenaires