Cédric van Zeeland (King Sturge) reprend sa liberté

22/06/11 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Trends-Tendances

Après le rachat de King Sturge par Jones Lang LaSalle, les débats vont bon train sur le futur des administrateurs belges de KS. De source proche du dossier, on apprend que Cédric van Zeeland aurait poliment refusé la proposition formulée par son nouveau patron.

Cédric van Zeeland (King Sturge) reprend sa liberté

Depuis quelques jours, le sérail immobilier belge ne parle plus que de cela : les conséquences locales du rachat, au niveau mondial, de la société de conseil en immobilier anglaise King Sturge (KS) par son rival américain Jones Lang LaSalle (JLL).

Surtout, en marge de cette fusion rapidement implémentée, les débats vont bon train sur ce qu'il adviendra des administrateurs de King Sturge, Jean-Philip Vroninks, Cédric van Zeeland, Ralf Schellen, Luc Kiebooms et Nicolas van der Straeten, au sein de la filiale Belux de JLL.

Du côté de JLL, on a d'emblée annoncé que des propositions claires et constructives seraient formulées aux intéressés avant la fin du mois de juin.

De source proche du dossier, il ressort aujourd'hui que Cédric van Zeeland, tête de proue du bureau bruxellois de KS, aurait poliment refusé la proposition formulée récemment par Vincent Querton, son nouveau patron. Il reprendrait donc sa liberté, sans que l'on sache encore clairement le tournant professionnel qu'il prépare. A suivre, donc.

Trends-Tendances

Nos partenaires