Pensions: Pour la première fois, le 2e pilier dépasse le 3e en nombre d'affiliés

03/02/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le nombre de Belges qui se constituent une pension complémentaire professionnelle dans le cadre du 2e pilier (fonds de pension et assurances-groupes) s'élève à 2,8 millions et a dépassé, pour la première fois, le nombre de Belges (2,7 millions) qui se constituent une épargne individuelle par le biais du 3e pilier (fonds ou assurances d'épargne-pension), un constat qui témoigne d'une forte démocratisation de la pension complémentaire ces dernières années, a-t-on appris lundi au cours d'une conférence de presse de l'Association belge des institutions de pension (ABIP).

Pensions: Pour la première fois, le 2e pilier dépasse le 3e en nombre d'affiliés

Sur ces 2,8 millions de personnes, 2,5 millions sont des salariés et 307.000 des indépendants. En 10 ans, le nombre de personnes qui se constituent une pension complémentaire via le 2e pilier a plus que doublé et représente désormais 75% des salariés et 45% des indépendants. Selon le président de l'ABIP, Philip Neyt, cette forte hausse découle d'une démocratisation du 2e pilier. "Avant, cela concernait surtout les cadres et les employés. Mais ces dernières années, d'importants secteurs, comme la construction, le métal et le non-marchand, ont mis en place des plans de pension". Au total, 43 secteurs prévoient une pension complémentaire professionnelle. Fin 2013, les actifs gérés dans le cadre du 2e pilier se montaient à environ 75 milliards d'euros, ce qui représente tout de même 20% du produit intérieur brut (PIB) de la Belgique. "En moyenne, cela fait plus de 25.000 euros par personne. Ce sont des montants considérables que l'on est en train de construire pour les pensions futures", a encore souligné Philip Neyt. (Belga)

Nos partenaires