Pas de réaction à l'OMC au bras de fer commercial UE/Chine

05/06/13 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'Organisation mondiale du commerce (OMC) n'a "aucune réaction" au bras de fer commercial UE/Chine concernant les panneaux solaires chinois et les vins européens", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'organisation basée à Genève.

L'OMC ne peut intervenir dans un dossier que si l'une des deux parties porte plainte devant l'Organe de règlement des différends (ORD), son comité ad-hoc, ce qui a ce jour n'a pas été fait, a-t-il ajouté. L'OMC n'a pas le pouvoir de se saisir par elle-même, pour résoudre un conflit commercial entre ses membres, a-t-il ajouté. "Ce n'est que lorsqu'un membre demande des consultations à l'OMC, que l'organisation intervient" et propose ses bons offices, c'est "la règle de base de fonctionnement de l'OMC", a-t-il ajouté. Il y a déjà des dossiers en cours entre la Chine et l'UE, mais encore aucun concernant les affaires annoncées mardi et mercredi. La Commission européenne a décidé mardi d'imposer des taxes provisoires sur les importations de panneaux solaires chinois, accusés d'être vendus à des prix de dumping par les Européens, qui craignent des faillites d'entreprises européennes spécialisées dans le solaire. Dès cette annonce, Pékin a répliqué mercredi en lançant une enquête anti-dumping sur les vins européens vendus en Chine. "Le gouvernement chinois a lancé une procédure antidumping et anti-subventions visant les vins de l'Union européenne", a indiqué le ministère chinois du commerce. L'UE est le principal partenaire commercial de la Chine. La Chine de son côté est le deuxième partenaire commercial de l'UE, derrière les Etats-Unis. La Chine, membre de l'OMC depuis 2001, a porté plainte devant cette organisation pour une douzaine d'affaires. 3 plaintes concernent l'UE et sont toujours en cours d'examen. L'UE de son côté a porté plainte dans 87 dossiers, dont 6 concernent la Chine. (Belga)

Nos partenaires