Panasonic: enquête aux USA sur un possible cas de corruption

01/04/13 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le gouvernement américain cherche à déterminer si une filiale du géant électronique japonais Panasonic Corporation a versé des pots-de-vin à l'étranger afin de faciliter des transactions commerciales, a rapporté le Wall Street Journal lundi.

Selon le journal qui cite un document de l'entreprise, l'enquête est centrée sur Panasonic Avionics Corporation (PAC), une filiale dont le siège est à Lake Forest, en Californie, qui développe des systèmes de communication et de divertissement pour les compagnies aériennes. Des dizaines de dirigeants et d'employés de Panasonic travaillant en Asie, en Europe et au Moyen-Orient ont reçu un avis du gouvernement américain faisant référence à une loi américaine de 1977 (Foreign Corrupt Practices Act), qui interdit le versement de paiements à des représentants de gouvernements étrangers pour obtenir ou conserver des marchés, ajoute ce document. Le 20 janvier, un avertissement, qui a été vu par le journal, demande aux destinataires de conserver les documents "concernant des avantages ou cadeaux offerts, ou le paiement de tout objet de valeur, par Panasonic ou PAC à tout employé, entreprise ou à des représentants du gouvernement". Un deuxième avertissement, daté du 25 Mars, stipule que Panasonic avait reçu une assignation à comparaître. Les enquêteurs recherchaient alors des correspondances et des documents relatifs à des paiements entre Panasonic Avionics et un certain nombre de ses consultants et intermédiaires. La loi de 1977 est appliquée conjointement par les autorités boursières américaines (SEC) et le département de la justice. (SLE)

Nos partenaires