Oxybel Liège: la phase 1 de la procédure Renault est toujours en cours

19/03/13 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Source: Trends-Tendances

(Belga) Syndicats et direction d'Oxybel, filiale d'ArcelorMittal spécialisée dans le traitement des tôles, se sont réunis mardi en conseil d'entreprise extraordinaire dans le cadre de la phase d'information et consultation de la procédure Renault.

"La direction nous a clairement dit qu'elle ne reviendrait pas sur sa décision de fermer le site, car la situation d'Oxybel est structurelle et pas conjoncturelle", indique René Petit, secrétaire syndical CSC Metea. "Elle assure qu'il n'y a pas d'alternative possible, le bilan financier s'aggravant de mois en mois. L'entreprise souhaite clôturer la phase 1 et passer aux négociations sur le plan social au plus vite." Un mail de la direction ayant été envoyé au front commun syndical FGTB-CSC-CNE la semaine dernière, lui demandant d'accélérer la procédure, une assemblée du personnel s'est tenue mardi avant le conseil d'entreprise. "Le but était de savoir ce que les travailleurs voulaient faire. Ils nous ont donné mandat pour rester dans la première phase et continuer à interroger la direction", rapporte encore René Petit. Trois nouvelles questions ont ainsi été posées à la direction, qui y répondra lors du prochain conseil d'entreprise extraordinaire, prévu le 28 mars à 15H00. "Ensuite, nous consulterons à nouveau le personnel pour voir si on reste dans la phase 1 ou si on passe au volet social", précise le syndicaliste. La direction d'Oxybel avait informé les syndicats de son intention de fermer le site de l'Île Monsin à Liège mi-janvier. Trente-cinq emplois sont menacés. (MUA)

Nos partenaires