NLMK-La Louvière - La direction déplore l'absence de la FGTB et du SETCa à la table des négociations

27/11/12 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Trends-Tendances

(Belga) Une nouvelle réunion de travail était programmée mardi entre direction et représentants des travailleurs de NLMK La Louvière. La direction a déploré l'absence des syndicats à la table des négociations. Les syndicats veulent pour leur part de réelles garanties d'avenir pour les deux entreprises.

NLMK-La Louvière - La direction déplore l'absence de la FGTB et du SETCa à la table des négociations

La FGTB, pour la deuxième fois, et le SETCa, pour la première, n'ont pas participé aux négociations mardi. "Seule la CSC était présente, mais vu le contexte et le fait qu'elle représente une minorité de travailleurs, elle a décidé de ne pas poursuivre la réunion", a indiqué la direction de NLMK dans un communiqué. Le sidérurgiste louviérois déplore "l'impossibilité d'avoir un dialogue avec les partenaires sociaux". Selon la direction, l'actionnaire NLMK a demandé un plan industriel avant le 30 novembre pour lui permettre de supporter les pertes. "Sans la présence de l'ensemble des interlocuteurs mandatés par le personnel, un accord ne pourra pas être dégagé", indique la direction qui souligne par ailleurs qu'un courrier de sensibilisation à la situation d'extrême urgence a été adressé par la direction à son personnel. "Ce n'est que si la direction et les représentants des travailleurs démontrent ensemble leur capacité à s'adapter aux nouvelles conditions du marché que l'actionnaire, le groupe NLMK, continuera à soutenir financièrement le site de NLMK La Louvière", précise la direction de l'entreprise qui réaffirme sa volonté de maintenir ses activités sur le site de La Louvière. Du côté des syndicats FGTB et SETCa, on continue à demander un geste de bonne volonté significatif de la part de la direction pour payer une prime de 600 euros dans les meilleurs délais. (MUA)

Nos partenaires