Nestlé a finalisé l'acquisition de Pfizer Nutrition pour près de 12 milliards de dollars

02/12/12 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Trends-Tendances

(Belga) Nestlé a finalisé l'acquisition des activités de nutrition infantile de Pfizer après avoir reçu l'aval de plusieurs autorités réglementaires. Le processus d'intégration qui voit près de 4.500 salariés du groupe pharmaceutique américain rejoindre le numéro un mondial de l'alimentation est en cours.

Dans un communiqué diffusé vendredi soir, Nestlé précise que les concessions souscrites en Australie pour obtenir le feu vert des autorités locales de la concurrence ne sont pas significatives au regard de la valeur de la transaction. Annoncée en avril dernier, celle-ci se monte pour rappel à 11,85 milliards de dollars. Nestlé signale que le processus d'approbation de la transaction est toujours en cours au Kenya, en Afrique du Sud ainsi que cinq pays d'Amérique latine. Le groupe établi à Vevey note à cet effet qu'il continue d'évaluer ses options stratégiques dans les régions concernées. Nestlé et Pfizer ont toutefois essuyé le mois passé un refus de la commission fédérale mexicaine de la concurrence. Celle-ci a estimé que l'opération risquait de fausser les règles de concurrence du marché local des aliments pour bébés. Avec des marques bien établies, Pifzer Nutrition complète les activités de nutrition pour bébés de Nestlé, en particulier sur les marchés émergents, lesquels contribuent à 85% des ventes de la société américaine. Spécialisé dans les laits infantiles et les compléments maternels, Pfizer Nutrition devrait réaliser 2,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012, contre 2,1 milliards de dollars en 2011. Pfizer avait mis en vente ces activités en juillet. Nestlé faisait figure de favori pour emporter la mise, cet objet étant également convoité par l'Américain Mead Johnson et le Français Danone. Pfizer Nutrition appartenait à Wyeth, acquis en 2009 pour 68 milliards de dollars. Le géant vaudois de l'alimentaire intégrera les produits de Pfizer à son portefeuille existant, aux côtés de marques comme Gerber, Lactogen ou Cerelac. (COC)

Nos partenaires