Maroc: des milliers de manifestants à Rabat contre la "vie chère" et le gouvernement

22/09/13 à 21:02 - Mise à jour à 21:02

Source: Trends-Tendances

(Belga) Des milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat contre la "vie chère" et le gouvernement de l'islamiste Abdelilah Benkirane, en riposte à la récente augmentation des prix des carburants ou encore du lait.

Ce rassemblement, qui s'est déroulé dans le calme, pourrait marquer le coup d'envoi de diverses mobilisations sociales dans le royaume: les transporteurs, en première ligne, ont ainsi menacé d'entreprendre une grève générale de 72 heures à compter de lundi si leurs revendications ne sont pas satisfaites, d'après la presse locale. Dimanche, les manifestants --des travailleurs et des familles mais aussi beaucoup de jeunes--, avaient répondu à l'appel du syndicat UGTM, proche de l'Istiqlal, parti conservateur qui a claqué la porte de la coalition gouvernementale il y a quelques mois. Selon la presse, le patron de l'Istiqlal et maire de Fès, Hamid Chabat, avait fait affréter des centaines de bus pour acheminer les manifestants qui ont notamment brandi des étendards sur lesquels figuraient une main avec un pouce dirigé vers le sol. "Nous manifestons contre les produits qui deviennent trop chers, le lait, la viande et maintenant l'essence. Et il n'y a pas de travail. On ne veut plus de (Abdelilah) Benkirane, il n'a rien fait", a expliqué un des manifestants. Le gouvernement emmené par les islamistes du Parti justice et développement (PJD), qui doit contenir un déficit public ayant atteint 7,3% du PIB en 2012, a récemment décidé d'indexer de manière "partielle" et "limitée" les prix de l'essence et du fioul industriel sur les cours internationaux. Cette décision, entrée en vigueur mi-septembre, a aussitôt entraîné une hausse de 5% à 8% des prix à la pompe. (Belga)

Nos partenaires